ARM et Samsung viennent de conclure un gros contrat de licence dans le domaine des GPU. Le géant coréen s’est en effet engagé à utiliser les GPU Mali d’ARM sur le long terme. Ce partenariat signe-t-il la fin de l’utilisation des puces d’Imagination Technologies et la pause du développement de la puce graphique maison ?

Mali GPU ARM

ARM vient de faire savoir, via un communiqué de presse, avoir conclu un contrat particulièrement vaste avec Samsung pour l’utilisation des GPU Mali d’ARM. Ce contrat de licence porte sur l’utilisation des nouveaux Mali-T820/830/860/880 ainsi que les futurs GPU Mali. ARM précise que ce contrat a été conclu sur le long terme et on imagine donc qu’il couvre au moins l’année en cours ainsi que l’année prochaine. En revanche, le géant britannique des semi-conducteurs n’a pas précisé si ce contrat était exclusif ou si Samsung conservait le droit d’aller voir ailleurs de temps à autre pour ses GPU. Actuellement, Samsung utilise principalement des puces graphiques ARM avec notamment le Mali-T760 présent dans l’Exynos 7420 du Galaxy S6 alors qu’il faut remonter à l’Exynos 5410 du Galaxy S4 pour trouver des traces de l’utilisation de GPU PowerVR d’Imagination Technologies.

Ce partenariat pose toutefois la question de l’utilisation de GPU qui seraient développés en interne. En effet, il se murmure depuis quelques mois que Samsung est en train de développer un GPU en interne, afin de le placer dans ses SoC Exynos. En décembre dernier, ZDNet était même persuadé que ce GPU serait dévoilé au mois de février à l’ISSCC et intégré à la mi-2015 dans un SoC. Comme on peut le voir, aucune annonce n’a été réalisée par Samsung en février, ce qui laisse planer le doute sur une officialisation pour cette année. La conception d’un GPU est un exercice très délicat et il est possible que Samsung ait pris du retard dans ses projets. On voit mal ARM annoncer ce partenariat quelques mois avant que Samsung ne dévoile ses propres GPU. À moins que le géant coréen ne nous réserve une surprise.