Celui qui était jusque là pressenti pour être un Galaxy S6 mini serait en fait un smartphone à clapet. Étonnant pour un appareil doté d’un Snapdragon 808, mais pas si l’on connaît la gamme Galaxy Golden du Coréen, essentiellement destinée à l’Asie.

samsung-sm-g9198-tenaa

Début juin, le benchmark  GFXBench listait dans sa base de données les résultats d’un certain SM-G9198, un smartphone de Samsung doté d’un écran de 4,6 pouces et d’un processeur Qualcomm Snapdragon 808 (connu pour animer le LG G4), des caractéristiques immédiatement attribuées à un éventuel Galaxy S6 mini. Ceux qui attendent une version réduite du flagship coréen risquent néanmoins d’être déçus, puisqu’il s’agit là d’un tout autre appareil, réservé à la Chine qui plus est.

L’appareil vient en effet de passer entre les mains de la TENAA, l’organisme de certification chinois, qui a publié à cette occasion des documents révélant son aspect physique ainsi que certains détails de sa fiche technique. Ainsi, si la puce Qualcomm est confirmée, son écran de 4,6 pouces est ici remplacé par deux affichages AMOLED de 3,91 pouces en HD (768 x 1280 pixels), dont l’un est vraisemblablement situé sur la face externe du téléphone.

Il est également équipé de 2 Go de RAM, de 16 Go de stockage extensible par le biais d’une carte microSD (jusqu’à 128 Go supplémentaires), d’une connectivité 4G, d’un appareil photo principal de 16 mégapixels et d’un appareil frontal de 5 mégapixels. Enfin, il est précisé que ce SM-G9198 tourne sous Android 5.1.1 (Lollipop) et mesure 119,7 x 66,6 x 16,7 mm (fermé) pour 191 grammes.

Quoi qu’il en soit, les probabilités de voir un jour ce SM-G9198 commercialisé en Europe sont très faibles, voire nulles.