La Commission Fédérale des Communications (ou FCC pour l’acronyme officiel) vient de certifier quatre terminaux, dont deux qui devraient correspondre à des variantes du Galaxy Note 5, et deux à des variantes du Galaxy S6 EDGE+. De quoi apporter un peu d’eau supplémentaire au moulin des rumeurs et tendre à confirmer une sortie anticipée.

Samsung-Galaxy-Note5-Rendus-3D-00

En examinant les dossiers publiés par la FCC (Federal Communications Commission), il n’est pas rare de tomber sur des informations relatives à des appareils qui n’ont pas encore été annoncés officiellement. C’est ainsi que certains curieux ont découvert des fichiers relatifs aux N920A et N920V, attribués au Galaxy Note 5 des opérateurs américains AT&T et Verizon, ainsi qu’aux G928A et G928V, les variantes supposées du Galaxy S6 EDGE+ chez les mêmes opérateurs. Plus que de simples suppositions, ces affirmations reposent sur les habitudes de Samsung concernant les références de ses produits. En effet, le Galaxy Note 4 porte la mention N910, tandis que le Galaxy S6 Edge est quant à lui référencé sous le doux nom de G925.

Ces fichiers en questions ne donnent aucune information nouvelle concernant les deux smartphones, mais leur existence aussi tôt dans l’année laisse à penser que les rumeurs au sujet d’une sortie plus tôt qu’à l’accoutumée pourraient s’avérer. En effet, cette certification, obligatoire pour une sortie sur le sol américain, est souvent l’une des dernières étapes avant l’officialisation d’un terminal. À titre de comparaison, les fichiers concernant le Galaxy Note 4 n’ont été publiés par la FCC que début septembre, quelques jours après sa présentation lors de l’IFA. C’est néanmoins un cas plutôt rare puisqu’il est bien plus fréquent de voir ce type de « fuites » quelques jours ou quelques semaines avant l’évènement d’officialisation. Pour autant, rien n’est jamais garanti tant qu’aucune invitation n’a été envoyée par Samsung.

Pour rappel, les deux smartphones sont attendus avec un processeur octa-core Exynos 7420 (ou 7422), 4 Go de RAM et un écran Super AMOLED d’environ 5,7 pouces en définition WQHD (1440 x 2560 pixels). Comme l’indiquent leurs noms respectifs, ils devraient se différencier par la présence d’un stylet sur l’un, et d’un écran incurvé sur les côtés pour l’autre. Dans un cas comme dans l’autre, le design devrait être relativement proche de celui du Galaxy S6, avec notamment un dos vitré. Des rendus 3D ont d’ailleurs permis de se faire une bonne idée de l’apparence finale potentielle du Galaxy Note 5.