Le géant coréen Samsung, qui a officialisé dernièrement son Galaxy Note 5, a évité de se justifier sur le « défaut de conception » relatif à son S-Pen qui risque d’endommager le mobile s’il est inséré à l’envers, et propose plutôt aux utilisateurs de s’assurer qu’il est dans le bon sens au moment du rangement.

s pen

Le Samsung Galaxy Note 5, pas encore disponible ni annoncé dans nos contrées reculées d’Europe occidentale, fait autant parler de lui pour sa non-disponibilité que pour « le défaut de conception » repéré par Android Police dernièrement. En effet, le stylet S-Pen, servant à naviguer sur l’appareil et offrant des fonctionnalités logicielles supplémentaires, peut endommager définitivement l’appareil mobile s’il est inséré à l’envers dans l’emplacement dédié. La pièce servant au système de reconnaissance du stylet serait alors cassée, avec un risque que le stylet reste coincé dans cette fâcheuse position.

Samsung n’avait, dans un premier temps, pas souhaité s’exprimer sur ce défaut de conception, mais semble avoir eu le temps de mûrir ses mots lors des dernières 24 heures. C’est finalement la BBC qui a obtenu l’avis de la firme coréenne à ce sujet, qui explique qu’il « est fortement recommandé aux utilisateurs du Galaxy Note 5 de se référer aux instructions fournies dans le guide utilisateur, afin de ne pas faire face à un scénario inattendu lors de la réinsertion du S-Pen dans le sens contraire ». Une déclaration qui appelle finalement l’utilisateur à être attentif lorsqu’il utilise son smartphone.

C’est d’ailleurs le manuel d’utilisation qui nous fait dire qu’il ne s’agit pas d’un défaut de conception, mais que Samsung n’a tout simplement pas envisagé que de nombreux utilisateurs distraits pourraient se tromper de sens en rangeant leur S-Pen. Ce manuel indique d’ailleurs que le stylet « pourrait rester coincé s’il est inséré à l’envers » et préconise donc de faire attention. Reste maintenant à savoir comment le constructeur va gérer le SAV pour les utilisateurs maladroits et ceux qui s’amuseront à tester les limites du produit.