Le cabinet d’étude Counterpoint vient de publier un rapport sur les ventes de téléphone en Inde pour le troisième trimestre de cette année. Malgré une très forte concurrence sur les ventes de smartphones à moins de 100 euros, Samsung parvient à conserver sa première place de vendeur de téléphones et de smartphones.

logo Samsung IFA

L’Inde est aujourd’hui l’un des marchés les plus importants pour les constructeurs de smartphones. C’est le pays émergent de référence, celui qui, avec lorsque l’intégralité de sa population sera connectée à Internet, pèsera considérablement dans le monde de la hi-tech. C’est ce qui explique pourquoi Google a par exemple lancé Android One en premier en Inde. Le taux d’adoption et de pénétration des téléphones et des smartphones est donc surveillé de près, tout comme les parts de marché des différents constructeurs.

Un marché entraîné par les smartphones vendus moins de 100 euros

Avant de se lancer dans le détail des parts de marché de chacun des constructeurs en Inde, Counterpoint constate tout d’abord que plus d’un téléphone sur trois vendu en Inde est un smartphone. Le marché des smartphones, justement, progresse de 20 % par rapport à l’année dernière et de 12 % par rapport au précédent trimestre. Ce sont essentiellement les téléphones smartphones vendus sous la barre des 100 dollars qui sont responsables de cette croissance. Derniers points notés par le cabinet d’étude, un tiers des smartphones vendus en Inde est acheté sur une boutique en ligne et un tiers des smartphones vendu en Inde est compatible 4G.

Samsung profite de ses différentes gammes pour dominer le marché

IndiaQ32015

Sur le sous-continent, c’est toujours Samsung qui prend la tête du marché du téléphone et du smartphone, avec des respectivement 19 % et 23,2 %. Selon Counterpoint, ce sont essentiellement les ventes de la gamme Galaxy J (le J1 est sorti en début d’année et le J2 au mois d’août dernier) qui ont permis au Coréen de s’imposer, malgré la concurrence des autres smartphones à moins de 100 euros. La force de Samsung, c’est aussi de posséder une gamme de smartphones de milieu de gamme populaire. À ce titre, les Galaxy A ont réalisé de très bonnes performances en Inde, au point d’éclipser presque totalement les Galaxy S6.

Xiaomi en difficulté

Le reste du classement des meilleurs vendeurs de smartphones est très intéressant. Dans le top 5 se trouvent ainsi trois constructeurs indiens que sont Micromax, Intex et Lava. Le seul chinois présent est Lenovo, qui prend la quatrième place avec 9,8 % de part de marché. Il faut dire que Lenovo remporte la palme du smartphone le plus vendu du trimestre en Inde avec le Lenovo K3. Un téléphone d’entrée de gamme très classique sorti en fin d’année dernière.

On termine par les absents remarquables de ce classement. Apple, par exemple, ne représente en Inde que 1 % du marché avec ses iPhone. Un chiffre à relativiser puisque la Pomme représente également 9 % du chiffre d’affaires total généré par les smartphones en Inde. Enfin Xiaomi a complètement disparu du top 5. Si l’on en croit Counterpart, le chinois a fait un départ canon l’année dernière lors de son lancement, mais a été rapidement écrasé par la concurrence locale et notamment Lenovo et Micromax avec sa marque Yu. La vente de smartphones de Xiaomi aurait ainsi chuté de 46 % depuis son lancement en Inde.