Une petite révolution est en cours chez Samsung. Jong-kyun Shin, le directeur de la branche mobile de Samsung et l’homme derrière le succès des Galaxy S, a été remplacé par Dongjin Koh.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08284

C’est la fin Jong-kyun Shin. Celui qui était à la tête de la branche mobile de Samsung depuis 2009 et à qui Samsung doit son écrasante domination du marché des smartphones dans le monde n’est aujourd’hui plus qu’un président d’honneur de cette même branche, autant dire mis à l’écart. L’homme de 59 ans a été remplacé par Dongjin Koh (54 ans) en tant que président du département Mobile Communication Business de la société coréenne.

Un changement de directeur qui fait suite à un changement de PDG

La décision a été prise par Jay Y. Lee,  le PDG actuel de Samsung. Depuis le mois de mai 2014, mois durant lequel Kun-hee Lee, son père, est tombé dans le coma, c’est lui qui dirige effectivement Samsung. Parmi les nombreuses tâches qui incombent à Jay Y. Lee, celle de redresser les bénéfices de la branche mobile n’en était pas des moindres. Et de nombreux investisseurs lui demandaient la tête de Jong-kyun Shin depuis l’année dernière. Les ventes décevantes des Galaxy S6 et S6 edge ont visiblement été le bon prétexte. Les promotions et autres mobilités internes de fin d’année, annoncées de longue date, en ont été l’occasion.

Une décision qui n’a pas été facile à prendre quand on sait que Jong-kyun Shin est l’homme derrière les Galaxy S3 et S4, ceux qui ont permis à Samsung de devenir leader sur le marché du smartphone. Si le Coréen est aujourd’hui leader sur le marché des smartphones dans le monde, c’est grâce à lui. Face aux nombreux changements du marché de ces derniers mois, Samsung doit toutefois revoir sa stratégie.

Faire face à une nouvelle concurrence

Ce changement de tête a également pour but de permettre à cette division mobile de trouver un nouveau souffle. Non seulement Samsung a fort à faire avec Apple, qui s’octroie toujours l’énorme majorité des bénéfices du marché du smartphone, mais en plus le Coréen doit faire face à la pression de plus en plus forte des constructeurs chinois que sont Huawei, Xiaomi ou Lenovo, qui le talonnent en parts de marché.

Samsung présente Dongjin Koh comme quelqu’un ayant « joué un rôle important » dans la conception du Galaxy S6 et du Galaxy Note 5. Il aurait également une certaine expérience dans le domaine du software puisqu’il aurait aussi aidé au développement de services de paiement mobile ainsi qu’au développement de Knox, la plateforme de sécurité de la marque.

Pas de changements à court terme

Les nombreux experts interrogés par Reuters pensent que ce changement de tête n’aura pas d’incidence sur la stratégie de Samsung à court terme. À quelques mois de la sortie du Galaxy S7, dont on sait désormais presque tout, le contraire aurait été étonnant. Il sera toutefois intéressant de voir les évolutions introduites par Samsung dans les prochains mois. Pour ceux qui s’intéresseraient au Coréen, nous ne pouvons d’ailleurs que vous conseiller de lire l’excellent article des Échos publié le week-end dernier qui revient sur les nouveaux défis que doit relever Samsung : « Samsung, l’empire du secret ».