Alors qu’on attend toujours l’arrivée de Samsung Pay en Europe, le service de paiement sans mobile du géant coréen vient de s’étendre encore un peu plus aux États-Unis. Samsung Pay est désormais compatible avec 19 nouvelles institutions financières. De quoi accélérer son déploiement.

samsung pay

Samsung Pay, la solution de paiement mobile sans contact du géant coréen, est disponible aux États-Unis depuis le 28 septembre dernier. Afin de faciliter son utilisation par les Américains, Samsung vient d’annoncer un nouveau partenariat avec 19 nouvelles banques – qui viennent compléter la liste existante – utilisant des cartes de débit et crédit Visa ou MasterCard. Les clients de ces nouvelles banques pourront donc troquer leurs cartes et utiliser un smartphone compatible (les Galaxy S6 ou le Galaxy Note 5) ou la Galaxy Gear S2 pour réaliser un paiement dans la plupart des magasins aux États-Unis.

Ce qui fait la force de Samsung Pay est sa compatibilité avec les nouveaux terminaux de paiement NFC mais aussi les anciens (à bande magnétique) grâce à l’utilisation de la technologie MST, contrairement aux solutions concurrentes. Parmi elles, on trouve Apple Pay, qui arrive officiellement en Chine début 2016, mais aussi Android Pay, la solution de Google ou encore LG Pay disponible pour le moment en Corée du Sud.

A lire sur le sujet : Samsung Pay : la liste des terminaux compatibles bientôt étendue

En Europe, on attend encore l’arrivée des solutions de paiement mobile sans contact. Il y a bien Apple Pay, mais uniquement disponible en Grande-Bretagne. Samsung Pay devrait faire quant à lui son arrivée en début d’année prochaine notamment en Chine, Espagne et Grande-Bretagne.