Samsung vient d’annoncer que la gamme 2016 de ses TV SUHD sous Tizen comportera une évolution notable en termes de sécurité répondant au nom de GAIA. En effet, trois nouvelles fonctionnalités font leur apparition. Elles ont pour but de protéger l’utilisateur ainsi que ses données personnelles.

GAIA_Main

En début de semaine, Samsung annonçait que l’ensemble de sa gamme de télévisions SUHD 2016 (qui tournent toutes sous le système d’exploitation Tizen) pourrait jouer le rôle de hub SmartThings pour contrôler les objets connectés de la maison. Le nouveau communiqué de presse de Samsung met en avant l’aspect sécurité des nouvelles TV SUHD de la génération 2016 qui seront dévoilées lors du CES dans quelques jours. Sous le terme de GAIA, se cachent en fait différentes fonctionnalités en terme de services, logiciels et matériels pour améliorer la sécurité de la plateforme.

Tout d’abord, Tizen va se doter d’une « Secure Zone » afin de rendre indépendants entre eux les différents services offerts par la télévision. De plus, un clavier virtuel sécurisé fait son apparition, pour éviter à des personnes mal intentionnées de pouvoir voler les numéros de carte de crédit ou les mots de passe. GAIA chiffre toutes les informations importantes transmises entre la télévision et les serveurs gérant les objets connectés. On trouve aussi un gestionnaire de logiciels malveillants qui peut bloquer ces derniers à titre préventif afin de conserver l’intégrité du système d’exploitation et de ses applications. En terme matériel, Samsung annonce deux zones distinctes de Tizen OS : l’une pour les applications « normales » et l’autre pour les applications sécurisées. Enfin, la clé de chiffrement publique est directement intégrée à une puce sur la télévision.

Cette évolution des télévisions Samsung est bienvenue, à quelques jours de l’annonce des téléviseurs SUHD de la nouvelle gamme qui joueront le rôle de passerelle entre tous les objets connectés de la maison. Si la télévision – reliée à Internet – n’est pas suffisamment sécurisée, les pirates pourraient trop facilement accéder à l’ensemble des objets connectés de la maison comme les caméras, les stores électriques, voire le verrou de la porte d’entrée.