Si pour vous le monde des puces mobile est quelque chose de nébuleux et abstrait, cette petite infographie réalisée par Samsung devrait vous permettre d’y voir un (tout petit) peu plus clair.

Devices

Samsung prépare lentement mais sûrement le terrain pour l’arrivée de son Galaxy S7. Après ses nouveaux capteurs photos — Britecell — le Coréen présente aujourd’hui de façon illustrée la puce qui animera son prochain smartphone haut de gamme, l’Exynos 8 Octa. Ce SoC, présenté et connu depuis novembre 2015, devrait être présent sur la majorité des smartphones haut de gamme de Samsung cette année.

Et après un Exynos 7420 — le SoC du Galaxy S6 — largement au-dessus de la concurrence en 2015, cet Exynos 8 Octa ou Exynos 8890 s’annonce également comme une puce très puissante cette année. Comme le rappelle cette infographie, elle est équipée de huit cœurs, dont quatre sont conçus par Samsung et quatre sont issus d’ARM puisque ce sont des Cortex-A53, dédiés aux tâches moins gourmandes. L’avantage de cette infographie, c’est qu’elle explique assez clairement le mode HMP (Heterogeneous multi-processing) qui permet d’utiliser chaque cœur indépendamment des autres.

En savoir plus : Samsung dévoile l’Exynos 8890 avec des cœurs maison et un modem 4G à 600 Mbps

Le reste de cette infographie se passe de commentaire. On regrettera simplement que Samsung soit aussi chiche en information à propos du GPU de sa puce. Tout juste promet-il un une expérience de jeu « comparable aux PC ou aux consoles de salon », sans insister sur le fait que ce Mali-T880 MP12 s’annonce comme l’un des GPU les plus costauds à venir cette année. Il faudra attendre le Galaxy S7, prévu pour le mois de mars ou avril prochain, pour savoir ce qu’il a réellement dans le ventre.

Devices