Si jamais cela vous a échappé, c’est dans quelques heures que le MWC 2016 ouvrira ses portes. L’approche du plus grand salon mobile mondial a eu un impact important sur l’actualité de cette semaine. Samsung et LG ont vu leurs prochains smartphones s’afficher sur la toile sous tous les angles. Cette semaine aura aussi été marquée par une actualité télécom très chargée qui devrait encore continuer dans les prochains jours avec la publication des résultats financiers de Bouygues Telecom. Enfin, la semaine a été celle du bras de fer entre les entreprises technologiques américaines et les différents gouvernements occidentaux, qui doivent faire face au chiffrement des smartphones et à leur utilisation par des terroristes.

Galaxy S7 : l’avalanche de fuites

galaxy s7 leak 1

On savait déjà presque tout du Galaxy S7 avant même cette dernière semaine. Mais l’approche du MWC 2016 a délié de nombreuses langues et incité les fuiteurs à publier les photos de l’appareil sur la toile. L’occasion de voir le Galaxy S7 de plus près, mais aussi sa version Edge, de voir les traces de doigts sur la coque et confirmer que l’appareil n’aurait pas de port USB Type-C. Il se murmure également des variantes de design inspirés de super-héros Marvel sont aussi en préparation. Pendant ce temps, Samsung prépare sa conférence de ce soir avec un site officiel et nous avons même détaillé la façon de suivre la conférence en direct depuis son PC.

 

Le LG G5 intrigue toujours autant

LG-G5-batterie-amoviblejpg

En voilà un autre smartphone qui a beaucoup souffert des fuites cette semaine. Jusqu’à présent, les rumeurs autour du LG G5 étaient très abstraites. Cette semaine a été l’occasion de voir le smartphone — ou tout du moins ce qui semble être un LG G5 — vendu sur un site de petite annonce, près de Dubaï. Mieux, des fuites à propos de son aspect modulaire sont apparues sur la toile. Enfin, une dernière image, publiée vendredi, a confirmé la batterie amovible et sur rail de l’appareil. Un smartphone intrigant, mais aussi puissant puisqu’il devrait intégrer un Snapdragon 820.

La guerre du chiffrement aura bien lieu

Galaxy S5 empreintes

Le début de la semaine a été marqué par la lettre ouverte écrite par le PDG d’Apple, Tim Cook, dans laquelle il explique que sa société refuse catégoriquement d’installer sur les iPhone une porte dérobée qui permettrait aux gouvernements d’accéder à ses iPhone. Apple a rapidement été suivi et soutenu par les principaux acteurs de la high-tech américaine, Google et WhatsApp en tête. L’affaire n’est pas simple, puisque cette lettre ouverte est une réponse directe aux autorités américaines, qui ne parviennent pas à débloquer l’iPhone des auteurs de l’attaque terroriste de San Bernardino.

En France, tout particulièrement, le chiffrement des smartphones ralentit les enquêtes sur les récentes attaques terroristes. Pendant ce temps, John McAfee, qui se présente aux élections présidentielles américaines, propose de déverrouiller l’iPhone en question en moins de trois semaines. S’il n’y parvient pas, il promet de manger sa chaussure. Tout un programme.

Le secteur des télécoms français en pleine effervescence

sfr-red-nouveau

Dans le secteur des télécoms français, la semaine a aussi été particulièrement agitée. À commencer par le rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom. Le partage de ce dernier, en cas de fusion avec Orange, aurait déjà été plus ou moins décidé durant les négociations de rapprochement. Et Orange prendrait naturellement le meilleur morceau.

Orange, justement, a publié ses résultats financiers pour l’année 2015. Le premier opérateur français va bien puisque ses résultats ont dépassé ses attentes. Ce n’est pas le cas des autres opérateurs, à commencer par Bouygues et SFR, dont l’investissement a été critiqué par l’ARCEP, qui craint que les deux opérateurs ne parviennent pas à couvrir efficacement les zones blanches ou peu denses. Enfin, dernière actualité concernant les télécoms, Red a changé de logo, de couleur, et a légèrement augmenté ses prix. Une habitude chez SFR, décidément.

Archos se rêve en constructeur haut de gamme

Archos-Diamond-2-Note

Le MWC n’est pas réservé qu’aux gros constructeurs. Archos, le petit Français, sera aussi présent dans les allées barcelonaises du MWC 2016 et viendra y présenter une flopée de nouveaux produits. Outre trois nouvelles tablettes — pas franchement emballantes sur le papier — le constructeur français montrera deux nouveaux appareils, le Diamond 2 Plus et le Diamond 2 Note. Le premier est un un smartphone de 5,5 pouces doté d’un capteur d’empreintes digitales et d’un écran Full HD, vendu 250 euros environ, tandis que le second est une phablette de 6 pouces avec un écran QHD. Une première pour Archos.

Vulkan est là pour rendre les jeux Android plus beaux et moins gourmands

Android Vulkan Nvidia Qualcomm

Vulkan, ça ne vous dit peut-être pas grand-chose. C’est pourtant une API qui risque de changer profondément le jeu sur mobile dans les prochains mois. Conçue par Google, cette API de bas niveau va permettre d’alléger la consommation énergétique des moteurs graphiques sur les puces. Pour l’instant, pratiquement aucun appareil Android ne le supporte. Et pour cause, les premiers téléphones à être compatibles avec Vulkan doivent être installés sous Android Marshmallow et disposer de puces telles que le Snapdragon 820 ou le Tegra K1. Une technologie d’avenir, donc, d’autant plus que les concepteurs de puces ont déjà annoncé des GPU compatibles. L’avenir s’annonce plus beau.