Lors de l’annonce des Galaxy S7 et Galaxy S7 edge, Samsung a mis l’accent sur Vulkan, la nouvelle API (interface de programmation) graphique qui devrait remplacer Open GL ES grâce à ses très bonnes performances. Le géant coréen a travaillé main dans la main avec Epic Games, le père de l’Unreal Engine et d’Unreal Tournament pour présenter une démonstration technologique, ProtoStar, tirant parti de l’API Vulkan.

ProtoStar galaxy S7 vulkan

La semaine dernière, le Khronos Group – à qui l’on doit l’API graphique Open GL – a dévoilé Vulkan 1.0, la nouvelle API graphique à destination des ordinateurs et des appareils mobiles, capable de remplacer aussi bien Open GL sur les ordinateurs que Open GL ES sur mobile.

La conception de cette nouvelle interface de programmation devrait permettre, si les développeurs jouent le jeu, de bénéficier de moteurs 3D et donc de jeux vidéo beaucoup plus fluides pour un même appareil. Vulkan permet en effet de diminuer la consommation du processeur et donc du terminal, de mieux répartir la charge sur les différents cœurs et d’augmenter les performances grâce à une latence plus faible. Pour bénéficier de Vulkan, il faut disposer d’Android 6.0, d’un GPU (puce graphique) compatible et d’un pilote spécial.

 

ProtoStar : Epic Games maîtrise Vulkan

Bonne nouvelle : le Galaxy S7 de Samsung dispose de tous ces prérequis, et le nouveau smartphone du géant coréen est donc compatible avec Vulkan. Histoire de montrer ce que le Galaxy S7 a dans le ventre grâce à Vulkan, Samsung a réalisé une démonstration au cours de l’évènement d’officialisation Galaxy Unpacked 2016. Pour l’occasion, Samsung a collaboré avec Epic Games – à qui l’on doit le moteur graphique Unreal Engine et la célèbre licence Unreal Tournament – qui a concocté ProtoStar, une démonstration technologique tirant parti du moteur Unreal Engine 4.

A lire sur le sujet : Qualcomm : tous les Adreno 400 et 500 sont compatibles avec Vulkan

 

Des graphismes de consoles

Grâce au support de Vulkan par l’Unreal Engine, les développeurs pourront créer des jeux plus jolis graphiquement, avec de nombreux effets graphiques qui consommeront moins de ressources qu’avec Open GL ES. On trouve donc dans ProtoStar des effets jusque là inconnus par le monde mobile, à l’image des dynamic planar reflections permettant de créer des reflets sur les objets en mouvement, la gestion complète des particules, l’antialiasing temporel pour augmenter la fluidité, la compression des textures en utilisant l’ATSC, des ombres dynamiques en cascades, l’aberration chromatique, la réfraction de la lumière et la possibilité d’effectuer le rendu de milliers d’objets en temps réel.

ProtoStar_2-770x433-749012660

 

Le Galaxy S7 compatible avec Vulkan

Pour avoir un aperçu de ce que peut donner le couple Vulkan et Unreal Engine 4, vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous sur laquelle on peut admirer la démonstration ProtoStar qui a été réalisée sur la scène de l’évènement d’annonce avec un Galaxy S7. Pour rappel, ce dernier est équipé, selon les marchés, d’un Snapdragon 820 de Qualcomm avec son Adreno 530, ou d’un Exynos 8890 avec son Mali-T880 MP12 d’ARM. Les deux puces sont bien évidemment compatibles avec Vulkan et donnent des performances similaires sur le papier. En Europe, Samsung a confirmé que nous aurons le droit à l’Exynos 8890.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Samsung Galaxy S7 et S7 edge : récapitulatif de tout qu’il faut savoir