Les Galaxy S7 et S7 edge de Samsung intègrent un capteur d’origine Sony : le Exmor RS IMX260 que nous n’avons jamais vu dans des smartphones. L’information nous vient de nos confrères du site Sammobile qui ont pu approcher le smartphone et y installer Aida64 sur le mobile. L’occasion de découvrir également sa puce audio, qui porte le nom de Lucky.

Capture d’écran 2016-02-22 à 18.25.24

Lors de l’officialisation des Galaxy S7 et S7 edge, Samsung s’est contenté de donner le nombre de mégapixels présents au sein du capteur photo principal : 12. Un chiffre en baisse par rapport aux Galaxy S6 qui étaient dotés d’un capteur de 16 mégapixels. Mais comme l’a expliqué Ulrich dans un article dédié, Samsung a préféré utiliser moins de pixels, d’une taille plus élevée, permettant alors d’avoir une meilleure qualité d’image en basse luminosité. Ainsi, les photosites font désormais 1,4 micron de diagonale contre 1,16 micron pour le Galaxy S6 et son capteur Sony IMX240 ou ISOCELL. Cette fois-ci, Samsung a encore une fois signé avec Sony, pour utiliser le capteur Exmor RS IMX260.

dualpixel_final_CS6_v2

 

Un “gros” capteur Sony

Nos confrères du site Sammobile sont allés voir de plus près le Galaxy S7, l’occasion de vérifier le capteur installé à l’intérieur. Il est donc de chez Sony alors que les rumeurs annonçaient l’utilisation d’un capteur BRITECELL de chez Samsung. Ce dernier dispose toutefois de photosites d’une taille de seulement 1 micron, incompatible avec la volonté de Samsung d’utiliser des “gros” photosites.

Dommage puisque l’utilisation d’un capteur BRITECELL aurait sûrement permis de supprimer l’excroissance du capteur photo sur la coque du Galaxy S7, peut-être au détriment de la qualité photo en basse luminosité . Et ce même si Samsung utilise des photosites blancs sur les capteurs BRITECELL contre verts sur les capteurs traditionnels, à l’image du IMX260.

Samsung Galaxy S7 et S7 edge : seulement 12 mégapixels mais des photosites de 1,4 microns

 

Pas de valse des capteurs

Pour résumer, il semblerait qu’avec le Galaxy S7, Samsung ne veuille pas prendre le risque du bad buzz de l’année dernière lorsque les utilisateurs avaient découvert que deux capteurs différents étaient utilisés, ce qui modifiait alors légèrement les capacités en photo du téléphone du géant coréen. En effet, cette fois-ci, Samsung fait la publicité de la taille des photosites et de l’autofocus Dual Pixel AF, qui ne se retrouve pas dans des capteurs ISOCELL ou BRITECELL.

 

Lucky pour l’audio

Du côté de l’audio, le Galaxy S7 est doté d’une puce Lucky CS47L91 inconnue au bataillon. Il y a de fortes chances qu’elle ait été conçue par Samsung spécialement pour le Galaxy S7, puisque Lucky était le nom de code de son nouveau smartphone.