Tout juste présentés la semaine dernière, les Galaxy S7 et S7 edge de Samsung continuent de révéler certains de leurs secrets. Par le biais d’un communiqué de Qualcomm, nous apprenons aujourd’hui que les deux nouveaux porte-étendards du géant coréen ne supportent pas le dernier standard de charge rapide.

Fast-charge-frandroid-DSC09036

À défaut de trouver une nouvelle technologie de batterie permettant à nos smartphones de tenir plusieurs jours facilement, même en utilisation intensive, bon nombre de constructeurs cherchent à améliorer la recharge des téléphones afin de permettre à quiconque peut passer 10 minutes accroché à une prise de rallonger de plusieurs heures l’autonomie de son appareil.  Certains, comme Oppo par exemple, axent même l’essentiel de leur communication sur ce point.

Pas de Quick Charge 3.0 pour les GS7

Pour Samsung en revanche, ce point n’a semble-t-il pas été une priorité lors du développement de la nouvelle famille Galaxy S7. En effet, GSM Arena a mis au jour un communiqué de presse de Qualcomm datant de la présentation des Galaxy S7 et S7 edge, vantant les mérites du modèle équipé d’un Snapdragon 820.

Modem de catégorie 12 (600/150 Mbps), qualités du GPU Adreno 530… tous les bienfaits des technologies de Qualcomm sont ainsi évoqués, y compris la Quick Charge 2.0. Pourtant compatible avec la norme 3.0 de charge rapide, la puce du fondeur américain est ici limitée à la norme 2.0 qui, bien que 75 % plus rapide que la charge traditionnelle, reste 45 % moins efficace que la dernière norme en date.

Un alignement sur l’Exynos ?

Selon certains, la décision de Samsung pourrait être motivée par la variante du Galaxy S7 équipée d’un processeur Exynos 8890. Contrairement à la puce de Qualcomm, ce SoC ne remplirait pas toutes les spécifications nécessaires pour bénéficier de cette norme. Aussi, afin d’éviter les disparités territoriales entre ses différents modèles, Samsung aurait volontairement bridé la vitesse de charge de son Galaxy S7 doté du S820.

Il ne s’agit néanmoins que d’une théorie pour le moment, qui n’a pas encore été confirmée par Samsung. Toujours est-il que le Galaxy S7 montre ici une faiblesse face à son principal concurrent, le LG G5, compatible pour sa part avec la technologie Quick Charge 3.0.