Le Galaxy S7 est à peine disponible dans le commerce que les rumeurs évoquent déjà le prochain flagship de Samsung, le Galaxy Note 6. Et si sa sortie était moins tardive qu’à l’accoutumée ?

Samsung Galaxy Note 5 - Prise en main Geeks and Com Frandroid-2

Samsung a toujours présenté les nouveaux représentants de sa gamme Galaxy Note à l’occasion de l’IFA, le salon berlinois qui se déroule tous les ans à la fin du mois août ou au début du mois de septembre. Cette année, le constructeur pourrait modifier ses habitudes, et dévoiler sa phablette au beau milieu de l’été, plusieurs semaines plutôt tôt qu’habituellement.

Selon le site coréen The Bell citant une “source proche du dossier”, le Galaxy Note 6, connu en interne sous le nom “Grace” pourrait être dévoilé à la mi-juillet. Cette rumeur semble néanmoins peu crédible lorsqu’elle évoque la présence d’Android N sur le téléphone dès sa sortie alors que cette version ne devrait pas être disponible dans sa version finale avant le mois de septembre.

Cette incohérence peut s’expliquer de plusieurs façons, à commencer par une erreur de traduction. Le géant coréen pourrait également dévoiler son smartphone dans le courant de l’été pour le sortir un mois plus tard, avec un fort soutien de la part de Google pour proposer une version récente du système.

Aussi logique qu’incroyable

Une sortie anticipée pourrait donc sembler inconcevable, d’autant que la firme semble avoir trouvé une fréquence qui lui convient avec le lancement des Galaxy S en hiver ou au printemps et des Galaxy Note à l’approche ou au début de l’automne.

Pourtant, une sortie en été ne serait pas totalement aberrante et d’autres ont déjà essayé avant Samsung (LG par exemple avait sorti son G2 fin mai et présenté son G3 en août). Par ailleurs, avec la concurrence de plus en plus rude en automne et l’arrivée d’Apple sur le segment des phablettes avec l’iPhone 6S Plus, Samsung a tout intérêt à prendre de l’avance. Enfin, il pourrait être bon pour Samsung de relancer un nouveau Galaxy Note à l’échelle mondiale après avoir fait l’impasse sur l’Europe l’année dernière.

Bien sûr, il ne s’agit là que de suppositions et de conjectures basées sur une rumeur coréenne, et cela reste bien sûr à prendre au conditionnel pour le moment.