Jusqu’à présent, les analystes prévoyaient un premier trimestre 2016 sur la pente descendante pour Samsung. C’était sans compter les très bonnes ventes du Galaxy S7.

samsung-galaxy-logo

Les premières prévisions d’analystes concernant le premier trimestre de Samsung n’étaient pas glorieuses. Entre les précommandes initiales un peu faibles dans son pays d’origine et une concurrence élevée sur les segments des puces et des appareils ménagers, les analystes annonçaient que la firme sud-coréenne n’enregistrerait qu’un bénéfice opérationnel de 4 000 milliards de wons, soit environ 3,1 milliards d’euros. À l’approche de la fin de la période, les analystes revoient leurs chiffres à la hausse, et la différence n’est pas anodine.

En se basant sur les résultats de 24 maisons de courtage, FnGuide s’attend à ce que Samsung Electronics atteigne les 5 170 milliards de wons de bénéfice opérationnel entre janvier et mars, soit environ 4 milliards d’euros. Certains pensent même que cette prédiction est pessimiste et que le numéro un de la téléphonie mobile devrait davantage s’approcher des 6 000 milliards de wons, soit 4,65 milliards d’euros. Un résultat similaire à celui de l’année passée qui s’élevait à 5 980 milliards de wons.

Le Galaxy S7 en sauveur

La raison de ce regain de confiance est liée aux Galaxy S7 et S7 edge dont les ventes se portent très bien. Les premières estimations évoquent en effet un chiffre de 10 millions d’unités écoulées en seulement 20 jours, soit environ un mois de moins qu’il avait fallu aux Galaxy S6 et S6 edge pour atteindre le même résultat.

Selon le Korea Herald qui rapporte l’information, la conjoncture économique est également en faveur de Samsung. En raison du won faible, les ventes de Samsung gagnent en compétitivité sur le marché international.

Les résultats officiels devraient normalement être publiés par Samsung le 7 avril prochain, date à laquelle on saura réellement si Samsung fera mieux que l’année dernière ou non.