Steve Mollenkopf, PDG de Qualcomm, vient d’annoncer que la première puce de l’entreprise gravée en 10 nm commençait à être livrée aux constructeurs pour effectuer des tests. On apprend également que c’est Samsung qui a été choisi pour graver les puces en 10nm à la place de TSMC.

Snapdragon Qualcomm

Le PDG de Qualcomm, Steve Mollenkopf, a été interviewé par les analystes lors de l’annonce des derniers résultats financiers de l’entreprise. L’homme a ainsi annoncé que la première puce de Qualcomm gravée en 10 nm avait été finalisée et que les premiers exemplaires de test étaient actuellement envoyés aux constructeurs pour réaliser des tests.

Qualcomm n’a pas précisé s’il était question du futur Snapdragon 830, mais c’est fortement probable, puisque c’est toujours la puce haut de gamme qui inaugure une nouvelle finesse de gravure chez Qualcomm, à l’image du 14 nm avec le Snapdragon 820 ou le 20 nm du Snapdragon 805. Pour le moment, Qualcomm a réussi à garder le secret entourant la puce, et il faut donc se limiter à une brève apparition du Snapdragon 830 sur le site de Microsoft.

 

Qualcomm et Samsung

L’autre annonce faite par Steve Mollenkopf, c’est le partenariat conclu avec Samsung pour la gravure en 10 nm. Une très bonne nouvelle pour Samsung qui se serait fait lâcher par Apple pour les processeurs A10 et A11 gravés respectivement en 16 et 10 nm par TSMC. Selon les dernières rumeurs, HiSilicon (Huawei) et MediaTek tourneraient également le dos à Samsung pour la gravure en 10 nm en passant commande chez le concurrent TSMC. On imagine toutefois que si Qualcomm souhaite pouvoir intégrer des puces Snapdragon au sein des Galaxy de Samsung, l’entreprise a tout intérêt à passer par le géant coréen pour faire fabriquer ses processeurs.

Il faudra maintenant patienter encore quelques semaines, voire quelques mois, avant d’en savoir plus sur le Snapdragon 830 et connaître notamment son nombre de cœurs, leurs fréquences de fonctionnement ainsi que le nom et les performances du nouveau GPU Adreno. On devrait voir arriver le Snapdragon 830 dans des terminaux dès le début de l’année prochaine, avec notamment le Galaxy S8.