Les problèmes de Samsung avec son Galaxy Note 7 continuent. D’après l’office de santé canadien, 70 Galaxy Note 7 auraient été touchés par une surchauffe ou un incendie de la batterie aux Etats-Unis.

galaxy note 7 leak 1

Samsung Canada et le département de la santé canadien ont annoncé il y a quelques le jour le début du rappel des Galaxy Note 7 sur le territoire nord-américain. Si le communiqué de Samsung était très court, la déclaration côté Canadien contenait un peu plus de détails concernant l’affaire. C’est le site Android Police qui a repéré que Samsung y annonçait que plus de 70 cas de surchauffe des batteries avaient été signalés aux États-Unis.

L’information a depuis été supprimée du site canadien et aucune archive, ou version cache, de la page web ne semble disponible pour vérifier l’information. Android Police, dont la réputation n’est plus à faire, nous a bien confirmé que l’information se trouvait sur la page web lorsque le site a mis en ligne l’article. On ne sait pas pourquoi cette information a été retirée du site, il peut s’agir d’une information que Samsung ne voulait pas communiquer et qui a été publiée par erreur sur la page. Il pourrait également s’agir d’une erreur, corrigée depuis.

 

Si vous avez un Galaxy Note 7, retournez-le !

Healthy Canadians indique également sur sa page web qu’environ 21 953 Galaxy Note 7 ont été vendus à des consommateurs avant la suspension de la vente du téléphone au Canada. On sait qu’en France certains téléphones ont également été livrés, si vous lisez cet article vous devez avoir compris que le problème est sérieux et qu’il est important de retourner l’appareil au plus vite, en suivant les modalités du rappel organisé par Samsung France.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Note 7 explosifs : ce que l’on sait de l’affaire