Samsung a présenté, en Corée du Sud, un Galaxy A8 (2016) avec une diagonale d’écran de 5,7 pouces.

samsung-galaxy-a8-2016r

Samsung continue d’étoffer ses gammes. Après des Galaxy A3 et A5 (2016) très bons, le constructeur coréen présente maintenant un Galaxy A8 (2016) plutôt intéressant. Malheureusement, il faudra certainement s’en passer en dehors de certains marchés asiatiques.

Un SoC bien connu

Le Samsung Galaxy A8 (2016) intègre un écran Super AMOLED de 5,7 pouces, avec une définition Full HD. Ce qui semble très positif, c’est le ratio taille/écran qui serait de 74,5 %. On y trouve également un processeur Exynos 7420, comme sur le Galaxy S6, couplé à 3 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de mémoire interne. L’utilisation de ce SoC garantit des performances très bonnes, mais nous parait être peu courageuse, la puce ayant déjà près de 2 ans.

Le A8 possède un capteur photo dorsal de 16 mégapixels (f/1.9) et une caméra frontale de 8 mégapixels, tandis que la batterie affiche une capacité de 3300 mAh. Avec cette configuration, on devrait pouvoir espérer deux journées d’autonomie avec ce terminal. À noter que le bouton Home fait évidemment office de capteur d’empreintes digitales.

Un prix trop élevé

Le smartphone sera proposé sous Android 6.0.1 Marshmallow, ses dimensions sont de 156,6 x 76,8 x 7,2 mm et son poids est plutôt élevé : 182 grammes. Côté design, on n’a pas simplement affaire à une version plus grande du Galaxy A5 (2016), puisque quelques détails viennent le différencier, notamment cette antenne bien visible sur la coque dorsale.

Visiblement, le téléphone pourrait sortir pour l’équivalent de 520 euros en Corée, tarif nous paraissant bien exagéré pour un tel smartphone.