Les téléphones à bas prix de Samsung devraient être de plus en plus souvent équipés de capteurs d’empreintes digitales. L’entreprise serait en discussion avec des fabricants coréens pour une commande de deux millions de lecteurs d’empreintes.

galaxy-s6-fingerprint

D’après TheInvestor, qui rapporte les propos du média coréen ETnews, Samsung Electronics chercherait à diversifier ses fournisseurs de modules de capteur d’empreintes digitales pour ses smartphones d’entrée de gamme. Le géant aurait déjà reçu des modules de la part de deux fournisseurs différents pour équiper son futur Galaxy On.

Deux millions d’unités

D’après GSMArena, il n’y a actuellement que deux fournisseurs principaux sur le marché des capteurs d’empreintes. Le suédois FPS et l’américain Synaptics. Le fait que Samsung s’intéresse aux petits fabricants ne pourrait être que bénéfique pour le marché. La firme sud-coréenne serait d’ailleurs en discussion avec des entreprises basées dans son pays, pour une commande de près de deux millions de modules.

Vers une démocratisation des capteurs d’empreintes

Les lecteurs d’empreintes se démocratisent, et Samsung l’a bien compris. On retrouve de plus en plus de smartphones à moins de 200 euros équipés de cette technologie. Mais en plus d’un argument de vente, cela sera également l’occasion pour Samsung de développer son système de paiement sans contact, Samsung Pay. À l’heure où Apple Pay commence tout doucement à arriver en France, il est important pour le géant coréen de s’imposer rapidement.

À lire sur FrAndroid : Les capteurs d’empreintes seront bientôt dans un smartphone sur deux