Il reste encore des utilisateurs canadiens de Samsung Galaxy Note 7 et l’entreprise coréenne compte bien les pousser à rendre leur smartphone. À partir du 15 décembre 2016, il ne leur sera plus possible d’utiliser le WiFi, de passer des appels ou d’envoyer des SMS.

samsung-galaxy-note-7-review

La plupart des utilisateurs de Samsung Galaxy Note 7 ont rendu leur appareil, mais certains persistent encore à vouloir l’utiliser. Il reste par exemple encore 15 % de Note 7 en circulation aux États-Unis. L’entreprise sud-coréenne compte cependant faire plier ses intrépides clients. En effet, après avoir bridé la batterie du smartphone et bloqué l’accès aux réseaux cellulaires des Note 7 australiens et néo-zélandais, c’est au Canada que Samsung souhaite s’attaquer.

Les Note 7 seront quasiment inutilisables au Canada

Un communiqué de Samsung Canada annonce ainsi qu’à partir du 12 décembre 2016, les utilisateurs canadiens ne seront plus en mesure de se connecter en WiFi et Bluetooth et subiront le même bridage de batterie qu’en France. À partir du 15 décembre, ce sont aux opérateurs canadiens qu’ils ne pourront plus se connecter, les empêchant alors de passer des appels — à part pour appeler les secours évidemment —, envoyer des SMS ou profiter d’internet.

À lire sur FrAndroid : Finalement, le design du Galaxy Note 7 aurait causé sa perte

L’entreprise sud-coréenne leur rappelle qu’il est très fortement conseillé de ramener son Galaxy Note 7 là où il a été acheté pour un remboursement ou un échange. Il n’est pas précisé si elle agira par le biais d’une mise à jour que l’utilisateur pourra refuser d’installer ou bien si elle le fera directement, comme lorsqu’il était question de désactiver l’appareil à distance.