Samsung semble décider à en finir avec l’affaire des Samsung Galaxy Note 7 explosifs. Après l’Australie et le Canada, c’est aux USA que l’entreprise souhaite désactiver à distance les smartphones encore en circulation.

samsung-galaxy-note-7-review-video

Depuis l’arrêt de la commercialisation des Samsung Galaxy Note 7 nous n’avons entendu parler d’aucune nouvelle explosion venant s’ajouter à l’affaire des Note 7 explosifs, malgré les 15 % d’unités encore en liberté sur le sol américain.

Samsung compte cependant éliminer tout risque possible. L’entreprise a d’ores et déjà grandement limité l’usage du smartphone en Australie ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, et bientôt au Canada, mais aux USA leur approche pourrait être d’autant plus radicale.

 

Impossible de recharger son Note 7

The Verge a mis sur la main sur un SMS qui aurait été reçu par un client de l’opérateur US Cellular. Celui-ci prévient l’utilisateur qu’à compter du 15 décembre prochain, Samsung mettra à jour son Note 7 afin de l’empêcher de se recharger conduisant alors à l’impossibilité d’utiliser le terminal.

note7-sms-impossible-recharger-samsung

Le SMS reçu par un client de US Cellular

Jusqu’à présent, il n’était question que de brider la batterie avec une charge maximale à 60 % ou de couper certaines fonctionnalités comme le Bluetooth, le WiFi et la connexion aux réseaux cellulaires. La firme sud-coréenne semble décidée à en finir avec cette affaire et à passer à autre chose.

Pour le moment, la France ne semble pas concernée par ces désactivations à distance de smartphones, mais nous vous conseillons tout de même de procéder à un échange ou un remboursement de votre Galaxy Note 7 si vous en possédez encore un, en vous rendant sur le lieu d’achat.

À lire sur FrAndroid : Finalement, le design du Galaxy Note 7 aurait causé sa perte