Samsung sait désormais pourquoi ses Galaxy Note 7 avaient tendance à exploser, mais n’est pas encore prêt à le dire à tout le monde.

samsung-galaxy-note-7-review

Les Galaxy Note 7 ont été un désastre industriel pour Samsung. Après de trop nombreuses explosions de ses terminaux, le géant sud-coréen a été contraint de les rappeler massivement par le biais de campagnes de remboursement. Depuis l’entreprise menait son enquête en interne sur les causes de ce très fâcheux dysfonctionnement.

D’après de sources de The Investor, les investigateurs ont enfin déterminé les raisons des explosions des Galaxy Note 7. Néanmoins, si vous brûlez d’envie de le savoir, il faudra prendre votre mal en patience. La firme s’est pour l’instant contentée de faire un rapport uniquement à des laboratoires externes tels que Korea Testing Laboratory et Underwriters Laboratories.

 

La conséquence du retard du Galaxy S8 ?

Combien de temps faudra-t-il patienter ? Difficile à dire. Mais Samsung a d’ores et déjà promis des réponses avant la fin de l’année. On peut ainsi supposer que l’entreprise attend seulement la confirmation des laboratoires et prend aussi le temps de bien préparer sa communication avant de livrer les conclusions de son enquête.

Par ailleurs, une enquête menée en parallèle par d’autres ingénieurs a estimé que le design du Galaxy Note 7 ne laissait pas assez « respirer » la batterie lithium-ion. Il en résulterait ainsi un problème de déformation lorsque celle-ci gonfle, provoquant l’explosion. Il est donc possible que le Galaxy S8 arrive en retards à cause de cette enquête, puisque les dernières rumeurs parlent désormais d’une officialisation en avril, et non pas en février pour le MWC.