Une étude de marché révèle que les utilisateurs de Galaxy Note 7 sont actuellement toujours plus nombreux que l’ensemble des possesseurs de LG V20 et de OnePlus 3T.

Samsung Galaxy Note 7 10

Plus besoin de rappeler le fiasco qu’a été le Galaxy Note 7. Le flagship de Samsung a dû être retiré du marché suite à de trop nombreux cas d’explosion qui ont ruiné sa réputation. Mais malgré les nombreuses mises en garde du fabricant contre l’utilisation jugée dangereuse de ce smartphone, plusieurs consommateurs ne se sont toujours pas séparés de leurs Galaxy Note 7.

Ils sont tellement nombreux que leur nombre est toujours supérieur à celui des utilisateurs de LG V20 et de OnePlus 3T. Pour rappel, ces deux smartphones ont été lancés respectivement en octobre et en novembre dernier. Certes, ils ne se trouvent pas sur le marché depuis longtemps, mais on aurait tout de même pu s’attendre à ce qu’ils dépassent le Galaxy Note 7 en termes d’utilisateurs.

Rappelons tout de même que le LG V20 n’est pas encore disponible en Europe et que cela contribue très certainement à limiter son nombre d’utilisateurs.

galaxy-note-7-usage-apteligent

Les Google Pixel sont devant

Ce constat a été fait par le cabinet Apteligent spécialisé dans le marché du mobile et des applications — il compte notamment Netflix, Snapchat et Pokémon Go parmi ses clients. Ce dernier a publié une étude, relayée par Droid Life, dans lequel se trouvaient, entre autres, plusieurs données sur l’usage des smartphones Android.

Avec moins de surprise, on peut voir que les Google Pixel et Pixel XL dévoilés en octobre ont dépassé sans souci le Samsung Galaxy Note 7. Il en va de même pour le Sony Xperia XZ (largement devant) et le Lenovo Moto Z, également sortis au cours du second semestre 2016.

Bloquer les Galaxy Note 7

Samsung de son côté continue de mettre la pression sur les utilisateurs de Galaxy Note 7 en déployant notamment des mises à jour bloquantes. Il y a quelques jours, on apprenait que le géant sud-coréen avait déjà récupéré 2,7 millions de terminaux commercialisés alors que la cause des explosions semblent enfin avoir été trouvée.