Samsung pense avoir enregistré des scores très satisfaisants au quatrième trimestre 2016 malgré le retrait des ventes de son Galaxy Note 7.

samsung_in_sm_aura_bonifacio_global_city

Le 24 janvier prochain, à 1h30 du matin en France, Samsung va dévoiler à ses actionnaires les résultats financiers enregistrés pendant le quatrième trimestre 2016. Or, l’entreprise n’a pas attendu cette échéance pour avancer quelques estimations en amont.

Ainsi, le géant sud-coréen estime qu’il va dégager un bénéfice d’exploitation de 9 200 milliards de wons sur la période de trois mois entre octobre et décembre 2016. Cela équivaut à plus de 7,2 milliards d’euros. Si cette prédiction se confirme, la firme enregistrerait ainsi une hausse de presque 50 % par rapport au quatrième trimestre de 2015.

Il faut tout de même préciser que sur cette même période, Samsung pense que son chiffre d’affaires — soit l’ensemble de ses ventes — a atteint les 41,9 milliards d’euros. Un score moins élevé de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Ainsi, le retrait des ventes du Galaxy Note 7 à cause des trop nombreux cas d’explosion semble tout de même avoir eu un petit impact sur les performances financières de la firme. Néanmoins, celle-ci peut s’estimer heureuse.

Sauvé par les autres activités

Samsung aurait été sauvé par la vente de composants, notamment dans le secteur de la mémoire flash qui a connu une très forte demande. Assez forte en tout cas pour compenser les pertes d’exploitation causée par le Galaxy Note 7. Cela n’a rien d’étonnant, les autres activités du conglomérat se sont toujours bien portées.

Une éclaircie après un troisième trimestre 2016 difficile

Lesdites pertes se sont finalement surtout fait ressentir sur le troisième trimestre 2016 où l’entreprise a connu la plus importante chute de parts de marché de son histoire ainsi qu’une chute d’environ 33 % de son bénéfice. Les ultimes mois de l’année qui vient de s’écouler ont fait preuve de plus de clémence à l’égard du leader de la téléphonie mobile.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Note 7 : de son annonce à sa mort, chronologie d’une catastrophe industrielle