L’étau se resserre autour de Samsung qui devrait annoncer dans quelques jours les résultats de son enquête sur les explosions de batteries sur le Galaxy Note 7.

Pour Reuters, source à l’appui, Samsung a désormais toutes les clés en main pour annoncer les résultats de l’enquête. Toute l’industrie est dans l’attente de ces résultats, il est essentiel pour Samsung de fournir une explication convaincante et détaillée. Dans cette explication, le constructeur Coréen joue sa crédibilité et doit expliquer clairement comment il permettra d’éviter que de tels problèmes ne se reproduisent à l’avenir, s’il veut regagner la confiance des consommateurs.

D’après Reuters, les résultats de l’enquête seront publiés le 23 janvier prochain, la veille de l’annonce des résultats. Pour le moment, le coût pour Samsung est estimé à un peu moins de 5 milliards d’euros. C’est ce que les investisseurs ont estimé d’après les bénéfices d’exploitation du groupe Coréen. Heureusement, Samsung a réussi à limiter les conséquences de cet échec grâce à une augmentation des prix des dalles et de la mémoire, des composants que le Coréen fournit à de nombreux partenaires.

La source de Reuters, qui se situe en interne, a déclaré que Samsung avait été en mesure de reproduire les incendies au cours de son enquête et que la cause de l’incendie n’a pas pu être expliquée par la conception du matériel ou du logiciel.

Le Samsung Galaxy S8 sera ensuite la prochaine étape, le smartphone est attendu pour février ou avril. Les indices sont nombreux et se multiplient, et de premiers visuels ont fait leur apparition. Scanner d’iris, écran incurvé mais aussi un stylet… ce Galaxy S8 ressemble beaucoup au sacré saint Galaxy Note 7. 

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Note 7 : de son annonce à sa mort, chronologie d’une catastrophe industrielle