Attendue pour le premier trimestre 2017, la tablette Samsung Galaxy Tab S3 a fait l’objet d’une nouvelle fuite qui concernerait ses caractéristiques techniques.

Qu’est-ce qui se cache dans les entrailles de la tablette Samsung Galaxy Tab S3 ? À cette question, des réponses parfois très variées sont apportées au fur et à mesure qu’apparaissent les bruits de couloir sur le prochain terminal du constructeur sud-coréen. Toutefois, avec une commercialisation qui ne saurait tarder (il est question d’une disponibilité pour le premier trimestre 2017), les rumeurs tendent à devenir de plus en plus crédibles.

Ainsi, le site Android Soul affirme avoir mis la main sur des éléments de la fiche technique de la Galaxy Tab S3, à commencer par la puce qui devrait l’équiper. Il est ainsi évoqué l’utilisation de l’Exynos 7420, que l’on retrouvait dans certains smartphones haut de gamme de la génération précédente, comme le Galaxy S6 et ses diverses déclinaisons (S6 edge, S6 edge+).

4 Go de RAM, UFS 2.0 pour le stockage…

Il est aussi mentionné l’utilisation d’une mémoire vive large de 4 Go (RAM) et d’un espace de stockage UFS 2.0, qui offre des débits en lecture nettement plus avantageux que certaines spécifications de mémoire flash encore employées dans l’industrie. Le choix de l’UFS 2.0 compensera un peu le fait que Samsung semble avoir fait le choix d’un système de puce qui n’est plus de toute première jeunesse.

La tablette devrait également embrasser l’USB Type-C, norme qui est appelée à devenir le nouveau standard pour les connecteurs USB. Celle-ci permet, rappelons-le, de ne plus se soucier du sens de branchement : la prise est en effet réversible. Un capteur d’empreintes digitales est aussi mentionné.

Du Wi-Fi ou du Wi-Fi + 4G

Par ailleurs, il est question de proposer la Galaxy Tab S3 en deux versions : la première ne serait dotée que d’une capacité de connexion en Wi-Fi, ce qui la rendrait idéale pour une utilisation chez soi ou éventuellement chez des proches (les plus bidouilleurs pourraient toutefois utiliser leur smartphone comme modem pour que la tablette puisse surfer sur le net même sans box à proximité), tandis que la seconde aurait en plus la 4G.

Il n’est pas impossible que Samsung présente sa tablette à l’occasion du Mobile World Congress 2017, d’autant plus qu’il est désormais garanti qu’il n’y dévoilera pas son futur flagship, le Galaxy S8.

La commercialisation à venir de la Galaxy Tab S3 constituera un virage délicat à négocier pour Samsung, dans la mesure où le marché des tablettes connaît une relative léthargie depuis des mois, pour ne pas dire des années. Le fabricant asiatique aura-t-il la recette pour en faire un produit incontournable ?