Donald Trump utiliserait un smartphone non sécurisé. Voilà ce que l’on pouvait lire dans la presse, y compris sur FrAndroid. Le journal New York Times a rapporté que Donald Trump utilise encore un vieux smartphone Android non-sécurisé. Quel est ce vieux smartphone non sécurisé ?

D’après les photographies publiées dans les médias, dont un des derniers interviews pour un média allemand, ce smartphone serait un Samsung Galaxy S3. Il a fallu ainsi recouper plusieurs vidéos et reportages, ainsi que des interviews, pour identifier ce smartphone.

Pour les plus jeunes d’entre nous, un petit rappel s’impose : le Samsung Galaxy S3 est un smartphone de 4,8 pouces en défintion HD, avec un Samsung Exynos Quad-Core au nom de code 4412, cadencé à 1,4 GHz, secondé d’un processeur graphique Mali T400 et d’un bon Go de RAM.

Sur le papier, oui, c’est un smartphone d’un autre temps ou l’équivalent d’un smartphone d’entrée de gamme de 2017. Là où ça coince, c’est sa version d’Android : aujourd’hui, il bénéficie aujourd’hui d’Android 4.3 Jelly Bean et a reçu un certain nombre de patchs de sécurité depuis : pour contrer Stagefright dans une version L710TVPU0AOH1, sa dernière mise à jour logicielle remonte à août 2015. C’était une mise à jour dédiée à la sécurité, les rumeurs concernant une mise à jour Lollipop se sont révélées fausses.

Bref, Donald Trump aurait effectivement un smartphone non-sécurisé.