Finalement, le Galaxy S8 ne sortirait pas le 21 avril comme annoncé précédemment, mais une semaine plus tard. La production des processeurs en 10 nm en serait la cause.

En janvier, Forbes affirmait que le Samsung Galaxy S8 serait commercialisé deux semaines seulement après son annonce, pour sa part officiellement fixée au 29 mars. VentureBeat a cependant apporté un peu plus de précisions par la suite en prophétisant une sortie le 21 avril. Une date encore erronée apparemment…

Evan « evleaks » Blass, par le biais de VentureBeat, signale que le Samsung Galaxy S8 serait très légèrement en retard et arriverait non pas le 21, mais le 28 avril. Afin d’appuyer ses propos, il cite une « personne informée des changements de plan de la firme« , ce qui laisse penser qu’il pourrait s’agir d’un revendeur ou d’un opérateur.

Le 10 nm en cause

Pour l’heure, aucune raison n’a été avancée concernant ce retard par VentureBeat, mais le DigiTimes laisse entendre que le rythme de production des processeurs gravés en 10 nm (l’Exynos 8895 et le Snapdragon 835) serait la cause de ce nouveau retard. Rien qui ne serait lié à la catastrophe du Galaxy Note 7 donc…

Rappelons qu’officieusement, cette histoire de batteries explosives serait la raison pour laquelle le Galaxy S8 n’a pas été présenté lors du Mobile World Congress 2017, permettant ainsi au géant coréen de finaliser tous les tests de sécurité nécessaires.

Il faudra certainement attendre la fin du mois de mars pour savoir quelle est la date de lancement officielle du smartphone le plus attendu de ce semestre.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S8 et S8+ : prix, disponibilité et caractéristiques du futur flagship