C’est confirmé : le Galaxy Note 7 sera reconditionné, et revendu. En quelques sortes, il est recyclé, ce qui va dans le sens des revendications de Greenpeace. Il vient de passer une des certifications nécessaires à sa mise sur le marché.

Arrière du Galaxy Note 7

Les origines des surchauffes et des explosions du Galaxy Note 7 ont été identifiés par Samsung, qui a largement communiqué sur ses nouveaux processus qualité. Samsung a donc pris la décision de reconditionner les milliers d’unités récupérées et non vendues. Des produits testés et agréés, qui seront remis sur le marché d’ici ces prochaines semaines. 

Le modèle SM-935S vient ainsi de recevoir la certification de l’Alliance WiFi, en charge de certifier tous les appareils qui proposent le WiFi. Pour rappel, le premier modèle portait le numéro SM-930.

 

Quels changements ?

Ce Galaxy Note 7 remis à neuf serait proposé directement sous Android 7.0 Nougat alors que la première génération embarquait Android 6.0 Marshmallow.

Certification de l’Alliance WiFi

Enfin, on note que la batterie indique une capacité de 3 200 mAh, ce qui confirme que ce nouveau Galaxy Note 7 aura une plus petite batterie que la première génération qui embarquait des batteries de 3 500 mAh.

Aujourd’hui, impossible de savoir si le marché européen profitera de ce modèle reconditionné.