Samsung a décidément bien du mal à intégrer un lecteur d’empreintes sous l’écran de ses appareils. Le lecteur provoque notamment un problème de luminosité.

L’écran est plus éclairé à l’endroit où se trouve le capteur d’empreintes.

Samsung aimerait réussir à installer un lecteur d’empreintes sous l’écran sur l’un de ses prochains produits. Le capteur serait alors invisible sur la face avant. On sait que le fabricant sud-coréen voulait déjà réaliser une telle intégration sur le Galaxy S8, son dernier flagship. Mais la technologie étant trop expérimentale, le constructeur a été contraint de relocaliser le capteur à l’arrière de l’appareil.

Les bruits de couloir laissaient alors entendre que le futur Galaxy Note 8 — qui pourrait sortir plus tôt que prévu — allait en bénéficier. Mais, de récentes informations indiquent que l’intégration d’un lecteur d’empreintes sous la dalle du téléphone pose encore et toujours des problèmes, notamment concernant la sécurité.

Écart de luminosité

Or, d’après les dires d’une source industrielle sur Weibo, citée par Android Headlines, un autre souci est également à mentionner. Selon elle, le lecteur d’empreintes sous la dalle provoque des écarts de luminosité. L’écran est ainsi plus éclairé à l’endroit où le capteur est logé, comme on peut le voir sur le rendu ci-dessus.

Pour l’instant, rien ne permet de savoir si le problème de luminosité est aussi marqué que sur l’image en tête de cet article. Par ailleurs, on ignore également si ce souci se manifeste régulièrement ou non. On peut toutefois supposer que Samsung a déjà réussi à fabriquer certains prototypes qui ne souffrent pas de ce défaut.

Peut-être que le Galaxy S9 pourra profiter du lecteur d’empreintes sous l’écran. Mais il est bien trop tôt pour se lancer dans ce genre de spéculations.