Le développement des batteries à l’état solide (solid-state battery) avancerait bien et les constructeurs pourraient commencer à les intégrer à leurs produits d’ici un à deux ans.

La question des batteries est toujours un point sensible pour les constructeurs de smartphones, que ce soit au niveau de leur autonomie ou de leur sécurité. Nombreux sont donc ceux qui attendent ou cherchent une véritable innovation dans ce domaine. L’un des responsables de Samsung aurait cependant confié au Korea Herald que la prochaine génération devrait arriver d’ici un an ou deux.

Des batteries sans liquide

L’indiscret en question aurait confié au média coréen que « le niveau technologique pour produire des batteries à l’état solide pour smartphones sera assez mature d’ici un an ou deux ». Il avoue en outre que « le niveau de notre principal concurrent (LG Chem) est similaire ».

Une Solid-state battery est un accumulateur qui remplace la solution liquide de Lithium-ion par des électrolytes solides. Le principal intérêt de cette technologie est de réduire significativement les risques d’explosion et de court-circuit, ce qui rend leur usage bien plus sûr. Une bonne nouvelle pour Samsung qui a connu des déboires avec les batteries de son Galaxy Note 7.

C’est donc pour cela que c’est aussi bien une batterie…

Plus denses, donc plus puissantes

Mais au-delà de leur sécurité, les batteries à l’état solide bénéficieraient d’une densité énergétique trois fois supérieure aux batteries traditionnelles. Leur inventeur expliquait en mars dernier qu’à taille équivalente, ces batteries prodigueraient des performances plus élevées et se rechargeraient bien plus rapidement. En outre, leur durée de vie serait bien plus longue (de l’ordre de 1200 cycles).

 

Pour smartphones et véhicules électriques

Le développement de ce type de batteries a été beaucoup plus rapide que les autres solutions ces dernières années, ce qui permet d’envisager une sortie commerciale assez rapprochée, contrairement à des solutions peut-être plus efficaces, mais encore impossibles à produire en masse. Toutefois, il faut préciser que si Samsung SDI est capable de produire de tels composants, il n’est pas garanti que Samsung Electronics les utilisera dans ses smartphones.

Par ailleurs, au-delà des smartphones, ces batteries à l’état solide pourraient également équiper les véhicules électriques dans les prochaines années. Cependant, pour des questions de sécurité, des tests plus poussés devront être réalisés et leur utilisation dans le domaine de l’automobile n’est pas envisagé avant 2025.

Il ne reste désormais plus qu’à attendre le Galaxy Note 10 pour savoir si Samsung va bien mettre de côté les risques d’explosion de ses smartphones. En attendant, vous pouvez toujours jeter un œil sur notre guide des alternatives au Galaxy Note 7 qui n’est plus commercialisé actuellement.

À lire sur FrAndroid : 5 smartphones très grand format alternatifs au Samsung Galaxy Note 7