A quelques jours de l’annonce du Galaxy Note 8, voici une affaire qui tombe mal. 10 000 batteries viennent d’être rappelées par Samsung, elles équipent le Galaxy Note 4.

Le Samsung Galaxy Note 4 date, mais c’est un produit encore très utilisé. Preuve : Samsung est obligé de rappeler 10 000 batteries qui équipent des Note 4 reconditionnés vendus (batterie amovible, pour rappel) entre décembre 2016 et avril 2017 aux États-Unis. Peu de chance que vous vous trouviez avec un de ces exemplaires en main, mais mieux vaut être prudent.

Samsung est, lui, prudent après l’affaire du Galaxy Note 7, ils ont donc décidé de lancer un rappel des 10 000 batteries. Ces dernières sont sûrement contrefaites, elles risquent de surchauffer, et peuvent donc entraîner des brûlures ou des départs de feu. Un scénario catastrophe qui nous rappelle celui du Note 7.

Même si aucun problème n’a encore été déclaré, Samsung et l’US Consumer Product Safety Commission ont décidé de prévenir les utilisateurs et ont ainsi mis en place un site dédié pour le rappel.