La presse étrangère a eu la chance de tester le Samsung Galaxy Note 8. En attendant le test complet de la rédaction, voici une revue de presse des reviews étrangères.

On ne présente plus le nouveau Samsung Galaxy Note 8. Ce fleuron hors de prix a marqué le mois d’août lors de sa présentation. Sur le papier, difficile d’y voir un grand intérêt à cause de sa proximité avec le Galaxy S8+ sorti en début d’année, et certaines caractéristiques décevantes. Voyons ce que la presse étrangère a pensé du nouveau téléphone coréen après l’avoir testé longuement.

Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Note 8
Version de l'OS Android 7.1 Nougat
Interface Samsung Experience
Taille d'écran 6,3 pouces
Définition 2960 x 1440
Densité de pixels 522 ppp
SoC Exynos 8895 à 2,3GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G71
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go
MicroSD Oui
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Oui
Bluetooth
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz, 700 MHz
SIM nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Géolocalisation Oui
Batterie 3300 mAh
Dimensions 162,5 x 74,8 x 8,6 mm
Poids 195 grammes
Couleurs Bleu, Noir, Argent, Or
Prix 711 euros
Fiche produit | Test

Un design excellent, mais déjà vu

S’il y a une chose que le Galaxy Note 8 fait très bien, c’est poser pour des photos. Samsung a tout simplement repris le design à succès du Galaxy S8 lancé en début d’année et l’a un peu élargi pour pouvoir glisser un stylet dans le châssis. Cette copie semble toutefois avoir été faite sans tester les effets de l’intégration d’un écran plus grand.

Nos confrères sont unanimes, le lecteur d’empreintes à l’arrière du téléphone est très mal placé. Android Central parle d’un vrai cauchemar à l’utilisation, SlashGear le trouve étrangement placé et Android Police compare ce choix de Samsung à un constructeur automobile qui aurait choisi de placer les poignées des portes d’une voiture sur son toit. Espérons que le fabricant coréen corrigera le tir avant la sortie du Samsung Galaxy S9.

Pour le reste, la qualité de fabrication et l’apparence du téléphone semblent sans reproches. Comme le Galaxy S8, le Galaxy Note 8 ressemble à un bijou technologique, au sens propre du terme.

 

Le meilleur écran du marché, et déjà vu

Comme pour le design, Samsung se contente de reprendre son écran Super AMOLED Infinity Display utilisé sur les Galaxy S8 et Galaxy S8+. Le fabricant a tout de même réussi à améliorer un peu sa recette, et les journalistes sont une fois de plus unanimes, il s’agit du meilleur écran mobile sur le marché, period. Le test de DisplayMate nous avait déjà donné un avant-gout, l’écran du Galaxy Note 8 est lumineux, affiche des contrastes parfaits, et les couleurs sont réglables à la demande de l’utilisateur pour être vives ou réalistes.

L’écran de Samsung semble être impossible à prendre en défaut, et nos confrères ne notent aucun problèmes. Depuis un an ou deux, le fabricant a clairement une avance sur la concurrence sur ce sujet. Peut-être que le nouvel écran OLED du LG V30, ou celui du prochain iPhone, pourra le détrôner.

Performances et logiciel

Au risque de se répéter, nos confrères notent une nouvelle fois la proximité entre le Galaxy Note 8 et le Galaxy S8 concernant la partie logicielle. Android Police note que la version d’Android est plus récente, le Galaxy Note 8 tourne sous Android 7.1.1 Nougat à la place d’Android 7.0, mais la marque n’a pas modifié son interface d’un iota. SlashGear aurait aimé trouver Android 8.0 Oreo sur un smartphone lancé aussi tardivement.

Bien sûr, les fonctionnalités liées au stylet sont toujours là, avec une nouveauté, les live messages, c’est-à-dire la possibilité d’écrire un message qui sera enregistré sous forme de gif et que l’on pourra partager avec ses contacts.

 

Côté performances, rien à redire. Le Samsung Galaxy Note 8 intègre le même SoC que le Galaxy S8, l’Exynos 8895 en Europe et le Snapdragon 835 dans les régions avec des réseaux CDMA. Il est dans tous les cas épaulé par 6 Go de RAM et 64 Go de stockage UFS. Il s’agit tout simplement des meilleurs composants disponibles à ce jour pour un smartphone, et le Galaxy Note 8 ne semble être victime d’aucun ralentissement. Android Police note toutefois que l’interface ne répond pas aussi vite dans certaines situations que les smartphones ayant une interface plus proche de celle de Google, comme le OnePlus 5 ou le Pixel.

Autonomie

La batterie embarquée dans le Galaxy Note 8 est l’un des points de différenciation avec le Galaxy S8+. Bien que le Galaxy Note 8 soit plus grand que le Galaxy S8+, il embarque une batterie plus petite à 3300 mAh contre 3500 mAh.

Cette différence ne semble toutefois pas assez importante pour empêcher le téléphone de tourner toute la journée. Android Central met en avant la régularité de la batterie, le journaliste a obtenu la même autonomie ou presque pendant chaque jour d’utilisation du téléphone, c’est-à-dire 15 à 16 heures d’autonomie, dont 3 à 4 heures l’écran allumé.

Il faut noter que les tests ont été réalisés avec un Galaxy Note 8 équipé d’une puce Snapdragon 835. Il faudra attendre notre test complet pour savoir ce qu’il en est du modèle équipé avec une puce Exynos.

Appareil photo

La partie photo de cette revue de presse est celle où nous n’aurons pas besoin de comparer le téléphone au Galaxy S8+. Le Samsung Galaxy Note 8 bénéficie d’un tout nouveau système basé, comme c’est la tendance, sur deux caméras situées au dos de l’appareil.

Le principe est le même que sur l’iPhone 7 Plus, un premier capteur 12 mégapixels doté d’un objectif f/1,7 et un second capteur de 12 mégapixels doté d’un téléobjectif f/2,4. Les deux appareils bénéficient d’une stabilisation optique. Ce système permet à Samsung de proposer un mode portrait, avec un faux effet bokeh que l’on a déjà vu chez la concurrence.

The Verge relève que les portraits en pleine journée sont convaincants, mais pas ceux en basse luminosité qui peuvent être flous ou afficher du bruit. L’effet bokeh est un peu trop fort sur certains clichés et le détourage du sujet peut être un peu raté, ce qui donne l’impression d’avoir collé une photo sur fond vert par-dessus un décor. Le journaliste note toutefois qu’il est possible de régler un peu cet effet, même après que la photo ait été prise, un bon point.

Mise à part la prise de portrait, le second appareil photo n’est pas très convaincant comme le relèvent nos confrères d’Android Police. Samsung semble surtout avoir misé sur cet usage là du second capteur, pour le reste il faudra plutôt utiliser le premier capteur.

L’appareil photo principal est de très bonne qualité, parmi les meilleurs du marché, mais Samsung ne semble pas avoir marqué un gap avec la concurrence. Le fabricant pourrait même être en train de prendre du retard sur son rival de toujours, LG qui propose un objectif f/1,6 sur le LG V30.

 

Disponibilité et prix

Le Galaxy Note 8 sera disponible au mois de septembre 2017 à 1 009 euros. Un Samsung Dex sera offert avec les premières commandes.

Conclusion

Le nouvel appareil photo et l’intégration du stylet sont-ils suffisants pour justifier de dépenser 400 euros de plus qu’un Samsung Galaxy S8+ que l’on trouve de plus en plus facilement autour des 600 euros ? C’est finalement la question que devront se poser les personnes intéressées par le nouveau fleuron de Samsung.

À la lecture des tests, il semble difficile de répondre par l’affirmative à cette question. Dans l’absolue, le Samsung Galaxy Note 8 est sans aucun doute un excellent smartphone, et même le meilleur du marché à son lancement, mais il n’est pas sans défaut, et il n’est pas donné. À plus de 1000 euros, les testeurs se permettent tous d’être difficiles à convaincre, et notent une interface logiciel encore trop lourde comparée à Android stock, un lecteur d’empreintes mal placé, et un appareil photo pas aussi impressionnant qu’espéré.

En définitive, il s’agit d’un excellent smartphone, doté des meilleurs composants du marché, avec un écran et une qualité de fabrication particulièrement bons et au-dessus de la concurrence, mais pas suffisamment meilleurs que cette dernière interne de la marque, c’est à dire le Galaxy S8+, pour justifier son prix.

Le Galaxy S8+ est le pire ennemi du Galaxy Note 8

Les tests en vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid