Les ventes débutent dès le 15 septembre, mais iFixit a déjà mis la main sur le Galaxy Note 8. Que cache t-il ? Est-il facile à réparer ? Eléments de réponses.

iFixit nous permet d’appréhender différemment les smartphones. Ils l’ont complètement démontés, nous pouvons donc avoir la liste complète des composants utilisés, et cela nous permet surtout de recueillir de précieuses informations sur la conception et la réparabilité des produits.

Parmi les composants du Galaxy Note 8, iFixit a réalisé une liste précise :

  • Samsung K3UH6H60AM-NGCJ 6 Go LPDDR4X SDRAM soudé au SoC Qualcomm Snapdragon 835
  • Samsung KLUCG4J1ED-B0C1 64 Go UFS flash storage, le stockage interne en UFS 2.0
  • Qualcomm WCD9341 Aqstic audio codec
  • Skyworks 78160-11 power amplification module
  • Avago AFEM-9066 power amplification module
  • Wacom W9018 touch control IC, la puce qui gère la partie tactile avec le S Pen
  • Qualcomm WTR5975 RF transceiver
  • Avago AFEM-9053 power amplification module
  • Skyworks 77365 quad-band GSM/GPRS/EDGE power amplification module
  • Qualcomm PM8986 PMIC
  • Murata KM7628048 Wi-Fi module

Une bonne partie des composants est donc fournie par Qualcomm et Samsung. Ils ont également noté que la capacité de la batterie utilisée est de 12,71 Wh (3300 mAh à 3,85 V), ce qui est effectivement 6 % de moins que le Galaxy Note 7.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Au final, le Galaxy Note 8 obtient la note 4 sur 10 en réparabilité. Cette note est justifiée par le fait que beaucoup de composants sont modulaires et peuvent être remplacés facilement, comme la batterie, néanmoins cela nécessite d’enlever l’écran : ce qui est difficile en raison de la grande quantité d’adhésif.

Notre test sera disponible ces prochains jours, en attendant nous vous conseillons de regarder notre prise en main.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid