Si nombreux sont les acteurs qui chercheront à copier le Face ID d’Apple l’année prochaine, Samsung aurait une être idée. Il chercherait à rendre sa reconnaissance faciale et sa reconnaissance d’iris plus rapide, sans s’orienter vers la sécurité.

L’année 2017 des smartphones est désormais bel et bien terminée. Si les constructeurs sont surtout visibles au public par le biais de leur marketing de fin d’année, n’oublions pas qu’ils travaillent également à réussir la prochaine.

Les nouveaux Galaxy S9 sont évidemment déjà en conception voire en production. S’il faudra encore attendre avant de les voir tourner, certaines décisions de Samsung peuvent nous orienter dans nos attentes.

Samsung investit sur la reconnaissance d’iris et faciale

Selon le journal coréen ETNews, connu pour de nombreuses fuites de sources internes, le constructeur coréen aurait bien décidé de maximiser le potentiel de sa reconnaissance faciale et sa reconnaissance d’iris l’année prochaine. Il investirait majoritairement en ce sens actuellement.

Toutefois, ne vous attendez pas à un concurrent de Face ID : cette amélioration serait à destination d’un matériel sensiblement similaire à celui présent sur les Galaxy S8 et Note 8. Pas de capteur infrarouge ou de profondeur, mais toujours un « simple » capteur 8 mégapixels à l’avant.

La rapidité avant la sécurité

Dans ce contexte, l’amélioration serait surtout logicielle : elle viserait à rendre ces deux solutions toujours plus rapides. L’accent serait moins mis sur la sécurité que sur l’usage. Il faut dire que dans un contexte où la sécurité de Face ID est d’ores et déjà remise en cause, un scanner d’iris peut paraître plus sécurisé.

Reste que l’obligation de placer ses yeux dans deux repères fixes est plus que contraignante à utiliser au quotidien. Samsung semble donc préférer régler ce problème pratique plutôt que de tenter de poursuivre de front son concurrent à la pomme : un choix qui pourrait l’avantager sur le long terme.

À lire sur FrAndroid : Le scanner d’iris du Galaxy Note 8 face à Face ID de l’iPhone X, la reconnaissance faciale va s’imposer