Le fabricant préparerait un modem 5G à intégrer dans ses smartphones en 2019.

La 5G devrait devenir dans les mois à venir le sujet de préoccupation principal des fabricants et des opérateurs. Alors que les premières expérimentations approchent en France, Samsung travaillerait sur une puce Exynos intégrant un modem 5G. C’est en tout cas ce que rapporte BusinessKorea, dont les sources affirment que Samsung a présenté un prototype de son modem au CES de Las Vegas.

Ce type de présentation, behind closed doors, est très courant dans l’industrie pour présenter de nouvelles technologies à des partenaires, sans faire d’annonce publique. C’est à l’une de ces présentations que Samsung aurait présenté deux smartphones pliables.

Ne plus dépendre de Qualcomm

Le travail sur la 5G doit permettre à Samsung de devenir complètement indépendant de Qualcomm, notamment aux États-Unis. Bien qu’il conçoit et produit ses propres puces, le fabricant coréen continue d’utiliser les puces Qualcomm Snapdragon sur certains de ses produits, notamment pour garantir leur compatibilité avec les réseaux CDMA utilisés aux États-Unis.

Bien qu’à l’état de prototype, le modem Exynos 5G présenté par Samsung permettrait d’atteindre les 5 Gb/s grâce à l’agrégation de 8 bandes de fréquences de 100 MHz. Il serait compatible avec les bandes de fréquences basses (600 MHz) et hautes (39 GHz) nécessaires au nouveau standard de téléphonie mobile.

Une sortie commerciale dès 2019

Le modem 5G de Samsung serait prévu pour être finalisé avant la fin de l’année 2018, mais trop tard pour être intégré à un produit commercialisé. Il serait donc nécessaire d’attendre 2019 pour voir débarquer le premier smartphone 5G développé par Samsung.

Ce calendrier, s’il est respecté, serait donc parfaitement propice à l’intégration d’un modem 5G dans le Samsung Galaxy S10, si le fleuron du début de l’année 2019 porte bien ce nom.