Dès cette année, Samsung pourrait se lancer dans la production de puces dédiées aux systèmes de navigation automobile. Leur nom, selon le Korea Herald ? Exynos Auto.

Exynos Auto : c’est le nom de la puce que Samsung compterait produire dès cette année pour équiper les voitures de constructeurs automobiles faisant appel à ses services (comme Audi), selon le Korea Herald.

Le géant sud-coréen, connu pour ses smartphones (dont le futur Galaxy S9 attendu au MWC), occupe aussi une position de leader sur ce marché stratégique. Ces puces n’auraient toutefois pas forcément de lien avec les recherches de Samsung en matière de voiture autonome, mais simplement avec les systèmes embarqués qui deviennent aujourd’hui la norme dans l’automobile (menu tactile, panneau d’infos…). On ignore encore leurs caractéristiques techniques précises, en l’absence de toute confirmation officielle de la part de l’entreprise.

En faisant appel à Samsung, Audi s’éloigne donc de son partenaire historique en la matière, Qualcomm. Samsung — qui a commencé à produire des puces pour Audi dès 2015 — pourrait en outre proposer un système de navigation connecté à Internet, ce qui agrandirait de fait les interactions possibles au sein du véhicule.

À lire sur FrAndroid : Samsung et Harman imaginent un cockpit de voitures avec des écrans, des écrans partout (et de la 5G) !