iFixit a démonté le Samsung Galaxy S9+, révélant de nombreuses informations très intéressantes. L’une d’elles est la difficulté nécessaire au remplacement de son écran. Attention donc de ne pas le casser, vous aurez du mal à le changer vous-mêmes.

Comme pour chaque flagship un peu important, le Samsung Galaxy S9+ est passé entre les mains d’iFixit, l’expert en réparation. De ce démontage, nous pouvons retenir trois éléments marquants : son écran, son appareil photo et sa batterie. Et ce n’est pas les composants les moins utilisés…

Un écran difficile d’accès

L’écran est très certainement la pièce la plus remplacée sur un smartphone et certains prennent le risque de réaliser cette manipulation seuls chez eux plutôt que de payer un réparateur agréé afin de réaliser des économies. Sur les Samsung Galaxy S9, ce n’est pas une partie de plaisir !

En effet, pour accéder à l’écran il est nécessaire de passer par sa façade arrière et donc de démonter la totalité du téléphone. Cela nécessite donc non seulement d’y passer un temps certain, mais aussi d’appliquer une extrême précaution pour éviter d’arracher l’un des multiples connecteurs liant un composant à la carte-mère.

Un diaphragme simplifié et une batterie non modifiée

Lors de la présentation du Galaxy S9, Samsung s’est montré particulièrement fier de son appareil photo à ouverture variable, une chose rare sur mobile. iFixit a eu l’occasion de s’amuser un peu avec, ce qui donne deux photos permettant de bien voir la différence d’ouverture. On peut cependant noter que le diaphragme n’est composé que de deux demi-cercles permettant de passer de f/1.5 à f/2.4. L’expert de la réparation note que sur un objectif standard d’appareil photo, le diaphragme est composé d’au moins 5 lamelles afin de proposer une plus large gamme d’ouvertures tout en conservant une visée bien circulaire.

Enfin, concernant la batterie, iFixit note que ses caractéristiques sont très bien connues puisqu’il s’agit des mêmes que celles de l’accumulateur du Galaxy S8+ de l’année dernière… mais aussi du Galaxy Note 7, resté dans les mémoires pour ses problèmes d’autocombustion. On peut cependant supposer que si les chiffres sont les mêmes, Samsung n’a pas réitéré la même erreur de fabrication.

Même pas la moyenne

Au final, iFixit donne donc une note de « réparabilité » de 4 sur 10 au Samsung Galaxy S9+. Si beaucoup d’éléments sont modulaires, la batterie est difficile d’accès et l’écran nécessite beaucoup trop d’étapes pour être remplacé. Par ailleurs, sa face arrière en verre augmente les probabilités de casse durant la manipulation. Rappelons que le Galaxy S8 avait obtenu la même note l’année dernière. Les deux smartphones partageant un design similaire, ce n’est donc pas une réelle surprise.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Samsung Galaxy S9 et du Galaxy S9+