Le coût de fabrication du Samsung Galaxy S9+ a été calculé par Tech Insights et comparé à ses prédécesseurs et à l’iPhone X. Seul ce dernier a nécessité plus d’argent pour sa construction.

Le tout récent Samsung Galaxy S9+ coûte officiellement 959 euros. Mais ce tarif comprend beaucoup d’éléments qui vont au-delà du coût de fabrication de l’appareil. Il est donc toujours intéressant de comparer ce que leader du marché des smartphones a dû débourser pour construire un produit et le tarif auquel il le vend.

C’est le travail fastidieux qu’a réalisé Tech Insights. Grâce à leur investigation et estimation, on apprend que la fabrication du Galaxy S9+ coûte près de 379 dollars par exemplaire, soit environ 307 euros. Les coûts de production sont ainsi plus chers que ceux des Galaxy Note 8 (369 dollars) et S8+ (343 dollars). Seul l’iPhone X le surpasse avec un total de 389,50 dollars — 316 euros environ.

Tableau de Tech Insights

Un écran parfait et moins cher

Dans le tableau ci-dessus, on peut voir que bon nombre de composants voient leur prix augmenter avec le temps, ce qui doit influencer le prix de vente final. D’ailleurs, les tarifs des flagships n’arrêtent pas d’augmenter au fil des années au sein de la quasi-totalité des marques de smartphones.

Fait intéressant : même si les Galaxy S9 et S9+ ne nous ont pas vraiment convaincus, leur écran a de quoi impressionner tant il s’approche de la perfection. Néanmoins, son coût est significativement moins cher que pour le Galaxy S8 — parce qu’il s’agit de la même dalle que l’année dernière, mais mieux calibrée.

Quelques détails sur le calcul

Les calculs de Tech Insights ne prennent pas en compte, entre autres, la R&D et les campagnes publicitaires qui nécessitent des budgets conséquents. Aussi, bon à savoir, le site précise que « cette comparaison porte sur les coûts déterminés au moment de l’analyse de chaque appareil ; les coûts n’ont pas été ajustés pour tenir compte de la baisse graduelle du prix des anciens appareils ».

À lire sur FrAndroid : Test du Samsung Galaxy S9 : la déception, réimaginée