Samsung diffuse une nouvelle publicité visant clairement les propriétaires de l’iPhone.

Après sa publicité pour contrer l’iPhone X diffusée en novembre, Samsung récidive avec une nouvelle publicité. La pomme est toujours la cible du géant coréen, mais la vidéo s’attaque cette fois aux utilisateurs de l’iPhone 6, qui sont sur le point de renouveler leurs smartphones.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Samsung se moque du problème de batterie d’Apple

Visiblement, l’affaire Galaxy Note 7 appartient déjà au passé chez Samsung. Dans la publicité, le fabricant prend en effet le temps de se moquer du problème de batterie qui touche les vieux iPhone. Pour optimiser l’autonomie et protéger la santé de la batterie, les iPhone ralentissent automatiquement en vieillissant. Une fonction qu’Apple propose maintenant de désactiver.

Samsung renchérit contre l’encoche

En novembre, la publicité de Samsung avait fait réagir en montrant un homme avec une coupe de cheveux reprennant la forme de l’encoche de l’iPhone X. Une façon pour le fabricant de pointer du doigt le ridicule de ce choix de design, que tous ses concurrents se sont empressés de copier.

Depuis, la marque n’a en effet pas suivi le mouvement : aucun smartphone Samsung Galaxy n’utilise un écran bord à bord avec encoche pour le moment. Des brevets montrent pourtant que le fabricant réfléchit lui aussi à adopter la fameuse verrue.

Une moquerie à effet boomerang

En ayant autant insisté sur les défauts de l’iPhone, et surtout l’adoption de l’encoche, Samsung prend le risque de se faire à son tour pointer du doigt si le constructeur change son fusil d’épaule.

Tel un boomerang, toutes les moqueries diffusées par Samsung pourront alors lui être adressés, ainsi qu’à ses fans. À ce titre, la marque coréenne ne serait toutefois pas la première de l’écosystème Android.

À la sortie du premier smartphone Pixel, Google avait adressé une pique à Apple en mettant en lumière l’intégration du port jack. C’était un an avant la sortie du Google Pixel 2, qui faisait l’impasse sur le fameux port, et donnait ainsi raison à Apple.