Les deux grands noms du secteur des écrans – Sharp et JDI (Japan Display) travaillent sur deux technologies très intéressantes pour les consommateurs et les constructeurs. Ainsi, JDI vient d’annoncer la première dalle WQHD avec une technologie tactile in-cell. Sharp pour sa part se prépare à élargir la commercialisation de ses dalles IGZO à d’autres constructeurs qu’Apple. On pourrait se diriger vers des smartphones plus fins et plus économes en énergie.

JDI WQHD

 

Les écrans WQHD (2560 x 1440 pixels), on connaît déjà. Mais des dalles d’une telle définition intégrant directement la couche tactile, on ne connaissait pas. JDI – la joint venture regroupant Sony, Toshiba et Hitachi – vient d’annoncer le début de la production de masse de dalles IPS de plus de 5 pouces WQHD équipées de la technologie Pixel Eyes. Sous cette dénomination marketing, se cache en fait la technologie in-cell touch qui permet d’intégrer la couche tactile directement sur la dalle. Cela permet de réaliser un gain de place au sein du smartphone puisque l’ensemble de l’écran est plus fin, mais aussi une meilleure expérience utilisateur avec la sensation d’avoir la surface tactile au plus près du doigt. Cette technologie est déjà utilisée sur certains terminaux, mais se limitait à des définitions Full HD. Enfin, JDI précise que les transistors utilisent la technologie LTPS, concurrente de l’IGZO.

A lire sur le sujet : LTPS et IGZO : on vous dit tout sur les dalles

Et justement, si l’on en croit le site japonais Nikkan, Sharp serait en train de préparer une extension de sa production de dalles IGZO. Jusqu’à présent, la technologie IGZO était uniquement employée dans certains iPad et bien sûr sur des terminaux Sharp, ce qui permettait de réduire la finesse des dalles, de faire passer plus de lumière et d’avoir recours à un rétroéclairage plus faible pour un même niveau de luminosité, économisant ainsi de l’énergie. Il semblerait que Sharp prépare à vendre sa production à d’autres constructeurs et notamment en Chine. La définition de ces dalles n’a pas été précisée, mais on sait qu’elles utiliseront également la technologie in-cell.

Deux nouveautés qui devraient donc augmenter un peu plus la qualité des affichages pour les futurs produits sans trop augmenter la consommation des dalles. Encore faut-il que les constructeurs prennent la peine de calibrer leurs terminaux en sortie d’usine.