Dans les salons dédiés au jeu vidéo, les médias se focalisent principalement sur les annonces des gros éditeurs dédiés aux consoles HD et au PC. Néanmoins, selon une étude menée pour un spécialiste du mobile, le marché du jeu vidéo mobile génère plus de bénéfices que le jeu vidéo « console portable ».

Capture d’écran 2013-02-22 à 12.35.36

Les nouveaux modèles « freemium » et « publicitaires » semblent avoir fait leur preuve depuis le lancement des plateformes iOS et Android, face au vieux modèle du « jeu payant » avec des jeux entre 20 et 50 euros sur console portable. D’après App Annie qui a analysé les tendances du marché à travers plus de 13 millions de téléchargements d’applications, le marché du jeu mobile génère désormais davantage de bénéfice que le marché du jeu vidéo « console portable ».

Le modèle freemium a permis l’émergence de toute une industrie du jeu vidéo mobile. Pour rappel, avec le modèle freemium les éditeurs proposent des applications gratuites avec un système de paiement « in-app » qui permet de débloquer des options, des niveaux ou des trophées.

Contrairement à Nintendo ou Sony, le marché du jeu mobile sur Google Play et l’App Store a l’avantage de proposer une pléthore de modèle de rémunération pour les éditeurs et développeurs : le jeu payant, le jeux gratuit avec publicités, le sponsoring, le modèle freemium, l’abonnement… ainsi que la possibilité de combiner différents modèles en fonction du concept et de la cible du jeu.

Capture d’écran 2013-02-22 à 12.24.07

Il est intéressant de regarder en détails le TOP 5 des jeux sur chaque plateforme. La plupart des jeux Google Play et App Store sont des jeux « freemium », tandis que nous retrouvons les hits Nintendo 3DS sur le segment « jeu de console portable » avec Pokémon Black, New Super Mario Bros 2, Animal Crossing ou encore Mario Kart. Evidemment, les investissements liés à ces jeux sont totalement différents entre chaque portable, un jeu comme Clash of Clans truste les TOP App Store depuis plusieurs mois… ce jeu n’a sûrement nécessité autant d’investissement qu’un jeu comme Pokémon Black & White qui a généré plus de 15 millions de dollars (avril 2012).

Capture d’écran 2013-02-22 à 12.31.21

Cela n’empêche pas Apple de générer autant de revenus que Nintendo avec le jeu vidéo. Autre fait intéressant de cette étude, le succès de Google Play en Asie (Japon, Corée du Sud). Comment expliquer ce résultat ? Les ventes de smartphones de Samsung, LG et Sony dans ces pays d’Asie, mais également le fait de gros éditeurs japonais ont commencé à porter des jeux sur Android et iOS, c’est le cas de Square Enix par exemple.

Retrouvez l’étude complète en PDF à cette adresse.