Avec la Xperia Z3 Tablet Compact, Sony complète sa gamme de tablette. Cette tablette de 8,4 pouces ne vient pas prendre la relève de la Xperia Z2 Tablet. L’essentiel de la recette est là : un design ultra-fin, des promesses de performances situées dans le haut du panier, bref un style Sony que l’on sait maintenant identifier au premier regard.

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04005

Le Xperia Z2 Tablet ne démérite certes pas par rapport à la concurrence, menée la tête haute par Samsung sur le terrain des tablettes premium 8 pouces (la Samsung Galaxy Tab S), mais aussi par Apple avec son iPad Mini Retina (et la Xiaomi MiPad, que l’on ne doit surtout pas négliger). Alors oui, on ne joue pas ici dans la catégorie de la 2K en matière d’affichage, quand d’autres le proposent déjà, et la densité de pixels n’est pas la plus haute que l’on ait pu voir. Ceci dit, le record est à trouver du côté de la finesse, de la légèreté, avec au moins une bonne centaine de grammes de moins que des tablettes au format équivalent. A l’intérieur, Sony propose du Snapdragon 801 (MSM8974AC) avec 3 Go de RAM, mais aussi une certification d’étanchéité IP68.

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04001

Joli appareil que cette tablette. Le Xperia Z3 Tablet Compact dispose de trois atouts : un bel écran, un format ultra-fin et un poids plume (270 grammes). C’est véritablement l’avantage indéniable d’un tel produit, qui parvient à la prouesse de ne faire que 6,4 mm d’épaisseur comme la Z2 Tablet. Un record quand les tablettes au format 8 pouces concurrentes se situent plutôt autour du centimètre réglementaire.

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04008

Hormis la finesse de l’appareil, quelques points sont à signaler. D’abord, l’utilisation d’une coque arrière en plastique mat au lieu du verre caractéristique des Xperia Z ; un peu plus de légèreté et moins de fragilité au programme – et moins de rayures, au passages. Les traces de doigt y seront marquées, mais beaucoup moins tout de même que sur une surface vitrée. La prise en main est d’ailleurs agréable de ce point de vue, d’autant plus que les angles et les arêtes de l’appareil, légèrement arrondis, ne blessent pas la main.

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04015

Sur une telle surface en tout cas, les boutons Power (rond, emblématique des Xperia) et Volume, très minces, semblent presque perdus sur la tranche gauche. À droite, rien à signaler, quand le bas de la tablette est occupé par une prise jack 3,5 mm cachée tout au bord de la tablette, et par une prise dock centrale. La prise Jack est compatible, et c’est bon à signaler, avec les écouteurs du Xperia Z2 compatibles avec le système d’annulation de bruit active lui-même situé à l’intérieur de la tablette (il s’agit d’une fonction logicielle).

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04014

On retrouve les trappes protégeant un port microSD et une prise microUSB. Les plus malhabiles râleront car, de fait, il faut des ongles pour ouvrir ces caches, mais c’est le prix à payer pour bénéficier d’une certification IP68. La tablette est effectivement étanche. Pour qui ? Ceux qui bouquinent dans leur bain, qui utilisent leur tablette comme livre de recettes dans leur cuisine, voire qui regardent des films sous la douche. On ne juge pas !

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC03997

Il n’y a pas beaucoup de choses à reprocher à l’écran de 8 pouces et sa définition FullHD (1920 x 1080 pixels). Comme toujours, Sony a utilisé une grande partie de son patrimoine Bravia, vantant les prouesses de la société avec ses téléviseurs. L’écran est clair et net, néanmoins comme toujours, je trouve que le «blanc» est vraiment jaune, donc tout ce que vous regardez a des tons étranges, presque à l’ancienne – avec une étrange sensation de l’Ouest des années 1960, ce qui est génial, mais pas tout à fait réaliste. Il est possible tout de même d’étalonner les couleurs, pour les rendre plus fidèles. Heureusement.

c_FrAndroid-Sony-Xperia-IFA-2014-DSC04020

Sony reprend également une partie des recettes de la gamme Xperia Z, avec un capteur photo Exmor RS de 8 mégapixels à l’arrière. Avec ce type de capteurs, on pourrait presque autoriser les possesseurs de tablettes de prendre des photos (même si je suis sûr qu’une loi interdit cela). Faut dire que le format 8 pouces rend bien plus pratique la mobilité de la tablette, et la justification de la fonction 4G LTE.

Capture d’écran 2014-09-03 à 02.21.57

L’élément différenciant – à mon avis – c’est la fonction Remote Play. Je me vois franchement utiliser la tablette comme écran pour jouer au prochain Destiny sur PS4. L’accessoire est bien entendu compatible avec cette tablette, et permet de relier physiquement une manette de PS4 avec la tablette de 8 pouces.

Comme l’iPad est « juste un gros iPod touch, », cette Z3 Tablet Compact est juste un gros Xperia Z3. Sûrement un peu meilleure, peut-être, parce le dos mat « soft-touch » de la tablette est plus agréable que le verre trempé du smartphone. Ce format 8 pouces est également plus pratique, il est transportable. C’est le format de tablette que je bénie. Je suis plutôt enthousiaste de voir Sony débarquer sur ce segment 8 pouces, face à l’iPad Mini Retina, la Samsung Galaxy Tab S 8.4, la G Pad 8.3 ou encore la Xiaomi MiPad. Sans parler des autres tablettes à des prix bien plus bas, comme celles que l’on peut retrouver chez Asus et Acer.

La tablette Xperia Z3 Tablet Compact sera disponible en plusieurs versions dès le mois de novembre.

  • 379 € (Wi-Fi 16 Go)
  • 429 € (Wi-Fi 32 Go)
  • 479 € (4G 16 Go)