Pour le troisième trimestre de cette année, Sony signe des résultats financiers décevants. Si les ventes et le chiffre d’affaires sont bons, Sony affiche une fois de de plus de très importantes pertes dues à une réévaluation des actifs de la branche mobile.

Sony-Logo-2013

Après un second trimestre très satisfaisant, Sony renoue encore avec les pertes. Le chiffre d’affaires réalisé des mois de juin à septembre 2014 n’est pourtant pas mauvais. Il s’élève à 1901,5 milliards de yens (environ 13,56 milliards d’euros), en hausse de 7,2 % par rapport à l’année dernière. Les pertes nettes, elles, s’élèvent en revanche à 136 milliards de yens (environ 965 millions d’euros) contre « seulement » 19,6 milliards de yens l’année dernière (139 millions d’euros).

Ces pertes nettes cachent en fait un troisième trimestre solide. La branche jeu vidéo (Game & Network Services), autrefois véritable gouffre, affiche des ventes records et des bénéfices bienvenus grâce à sa Playstation 4. Même constat pour la branche Devices ou Financial Services, qui participe le plus  aux bénéfices ce trimestre. C’est en fait la branche mobile (Mobile Communications), qui a fait plonger les résultats financiers ce trimestre. Si le chiffre d’affaires est correct (308,4 milliards de yens, soit 1,2 % de mieux que l’année dernière), la branche affiche une perte nette de 172 milliards de yens.

sony résultats financiers

Cette perte n’est pas due à de mauvaises ventes, mais fait suite à un audit de Sony. Et il s’est avéré que les actifs de la branche mobile ont été surévalués. Sony a donc dû répercuter une perte de 176 milliards de yens sur ses comptes, soit l’équivalent de 1,24 milliard d’euros. Si Sony ne donne toujours pas de chiffres de vente exacts concernant ses smartphones, il semble que la vente d’appareils mobiles ne soit pas au meilleur de sa forme. Sony a notamment revu à la baisse les prévisions du nombre de smartphones vendus jusqu’en juin 2015 pour passer de 43 à 41 millions d’unités vendues. À ce titre, les premières rumeurs à propos du Xperia Z4, le prochain flagship de Sony, parlaient notamment de la volonté de Sony d’abandonner une sortie bi-annuelle de Xperia Z.