Moins médiatisé que Google pour ses recherches en la matière, Sony travaille pourtant depuis plusieurs années sur la création de lunettes connectées. Les SmartEyeglass ont notamment été aperçues au MWC 2014 et ont été dotées d’un SDK à destination des développeurs il y a quelques semaines. Pourtant, le Nippon revient aujourd’hui avec un autre appareil au parti-pris intéressant : un module connecté à fixer sur des lunettes traditionnelles.

Module Sony

Et si, au lieu de tenter de créer des lunettes plus à l’esthétique plus ou moins discutable, les lunettes connectées n’étaient que des lunettes classiques auxquelles on fixerait un module connecté ? En marge de ses recherches consacrées à une solution plus globale, Sony présente aujourd’hui son module amovible, à contrepied de ce que propose Google avec ses Google Glass. Il s’agit ici de deux éléments fixés chacun à une branche des lunettes et reliés entre eux à un câble. Le premier fait office d’ordinateur de bord, puisqu’il inclut le processeurs, les capteurs, la puce WiFi ainsi que le Bluetooth, tous nécessaires pour connecter les lunettes à un téléphone. En face de l’œil, on retrouve une unité optique et un micro-écran OLED de 640 x 400 pixels, Sony promettant que l’expérience assurée est équivalente à la projection d’une image de 16 pouces à deux mètres de distance. Côté poids, le tout pèse 40 grammes et embarque une batterie de 400 mAh, ce qui nous fait malheureusement craindre pour son autonomie.

Plutôt qu’un usage permanent, Sony semble viser des utilisations ponctuelles, réservées à des activités précises. Son module connecté est présenté comme un accessoire destiné aux sportifs, par exemple à des cyclistes qui bénéficieront de l’affichage de la carte routière sur leurs lunettes. On peut également penser à des usages médicaux, également mis en avant par Google dans le cadre de ses Google Glass.

Bonne nouvelle, le module de Sony sera montré au public lors du CES, dès le 5 janvier prochain. Nous pourrons donc vous en dire plus sur ce module que le Japonais compte bien produire en masse dans le courant de l’année 2015. D’ici là, Google aura certainement dévoilé les détails de ses prochaines Google Glass.