Ce CES, édition 2015, a clos ses portes après une semaine plus que délicate pour la presse hexagonale. Nous avons toutefois pu y découvrir une foule de produits, dont certains nous ont marqués plus que d’autres, et augurent une année 2015 riche en améliorations tant techniques qu’esthétiques des produits que nous connaissons actuellement.

CES 2015

Trackers d’activités, solutions TV, appareils embarqués dans des voitures… Ce CES en offrait pour tous les goûts. Voici les produits que nous avons tout particulièrement apprécié.

Withings Activité Pop

c_Withings Activité Pop-4

La French Tech était présente en force dans les travées du CES, dont notamment la marque Withings. Elle a apporté dans ses valises une montre/tracker d’activité bien partie pour nous réconcilier avec les bracelets connectés, trop souvent inesthétiques, peu pratiques pour lire l’heure ou souffrant d’une autonomie dérisoire. La Withings Activité Pop propose de réunir tout cela au sein d’une montre qui ressemble vraiment à une montre, même si la conception suisse de l’Activité disparaît au passage. L’appareil est équipé d’une fonction de tracking d’activité et en affiche l’avancement par le biais d’une petite aiguille évoluant entre 0 et 100 % de l’objectif. Pour en savoir plus, puisque l’appareil détecte différents sports et les phases de sommeil, il faudra passer par l’application Withings (sur iOS pour commencer puis sur Android dès février prochain). C’est moins pratique que sur un bracelet standard, certes, et les notifications du téléphone n’apparaîtront sur aucun écran. Mais un look de montre associé à une autonomie de 6 à 8 mois assurée par une pile bouton, c’est presque tout ce que l’on demande. Comptez 150 euros et une livraison courant janvier.

ZTE Spro 2

zte spro2

ZTE s’est montré particulièrement discret lors de ce CES, notamment en termes de smartphones. Et pourtant, il n’y est pas venu les mains vides : le Chinois a apporté avec lui un pico-projecteur prometteur, le Spro 2. L’appareil tourne sous Android 4.4.2, est compatible 4G et projette une image 720p sur une diagonale pouvant monter jusqu’à 120 pouces, avec une luminosité de 200 lumens. Ce petit projecteur intelligent, compatible Miracast et pouvant être fixé sur un trépied, coûtera autour de 400 dollars. Un bel objet, pratique et (presque) complet.

 

Hexo+

L'Hexo+

L’Hexo+

Un drone de type quadricoptère, c’est bien. Un hexacoptère, c’est encore mieux ! Nous avons découvert un étrange engin baptisé Hexo+, un drone doté de six hélices. L’appareil, créé par une startup française, a récolté plus d’un million de dollars via une campagne KickStarter et compte se lancer en France dans l’année. Le drone peut emporter avec lui une actioncam de type GoPro et, contrôlée via un smartphone, se sert de sa puce GPS pour suivre son propriétaire, avec zooms et dézooms à la clé. À vous les selfies, les vidéos de vos exploits sportifs et autres films au beau milieu de la nature. Pour une somme toutefois élevée, puisque son prix en précommande atteint les 1150 dollars.

 

LG G Flex 2

LG G Flex 2-1

Enfin un G Flex que l’on a envie d’utiliser ! La première tentative de LG dans le domaine des smartphones courbes nous avait laissés sur notre faim, la faute à un écran décevant et à des performances en-deçà de nos attentes. L’affaire est réglée avec le LG G Flex 2, légèrement plus compact avec son format 5,5 pouces, doté d’une meilleure définition d’écran (1920 x 1080 pixels) et d’un SoC de dernière génération, le Snapdragon 810 de Qualcomm. L’appareil devrait arriver dans les prochaines semaines à un prix inférieur à celui du premier G Flex (799 euros tout de même) : on le trouve actuellement en précommande chez certaines divisions européennes d’Amazon au prix de 599 euros.

 

Asus ZenFone Zoom

L'Asus Zenfone Zoom

L’Asus Zenfone Zoom

Tous les smartphones du moment se revendiquent plus ou moins photophones, mais rares sont encore ceux qui proposent des fonctionnalitées réellement avancées. C’est du moins le cas du futur ZenFone Zoom d’Asus, un smarpthone digne de ce nom mais également doté d’un zoom optique 3x. Beaucoup de promesses très enthousiasmantes chez ce terminal dont le prix devrait être situé sous la barre des 400 euros, en faisant une excellente affaire. On le trouver dans le commerce au printemps.

 

 

Acer Revo One

c_Acer-FrAndroid-CES-DSC06380

Bel objet que ce media center. Le Revo One, décliné en noir ou blanc, vise à simplifier la tâche à ceux qui considèrent les NAS trop complexes. L’appareil offre trois espaces accueillant des disques durs, dont le premier est inamovible et peut stocker 2 To de données ; si l’utilisateur ajoute deux autres disques durs, il peut porter le tout à 6 To. Les connectiques sont complètes, la puissance est là (Core i3 dans sa configuration minimale), et l’accès au cloud d’Acer est simplifié, depuis un mobile notamment. Le tout pour 269 euros, pour ceux qui n’investiront pas dans un disque dur supplémentaire.

 

 

Parrot RNB6

Parrot_RNB6_Packshot

Ce CES était résolument celui de l’automobile. Parrot, déjà présent sur se segment via sa gamme Asteroid, y a présenté son RNB6. Derrière ce nom barbare se cache un auto-radio de nouvelle génération, s’intégrant aux tableaux de bord capables d’accueillir son écran de 7 pouces (norme double-DIN). Il est autonome, fonctionne sous Android Lollipop 5.0.1 et permet de lire de la musique, de recevoir des notifications ou encore d’envoyer des SMS sans avoir besoin d’un téléphone. Mais si vous souhaitez y connecter un appareil, bonne nouvelle : le RNB6 est aussi bien compatible avec Android Auto qu’avec CarPlay. Autrement dit, cet autoradio fait figure de terminal parmi les plus complets du moment.

 

 

Sony FDR-X100V

Sony FDR-X1000V

Derrière là encore un petit nom assez difficile à retenir, se cache une action-cam qu’il nous tarde d’avoir entre les mains. Très compacte, cette FDR-1000V est capable de filmer en 4K à 30 images par seconde, et peut monter jusqu’à 240 images par seconde en 720p. On y retrouve un capteur Exmor RS couplé à un objectif Zeiss ainsi qu’une stabilisation malheureusement uniquement numérique. L’appareil est en outre splashproof, compatible WiFi et doté d’une puce NFC. Comptez 449 euros pour cette caméra avant tout dédiée aux sportifs.

 

Netatmo Welcome

Netatmo Welcome-1

Une caméra de surveillance, oui, mais pas seulement. La Netatmo Welcome, objet design comme sait en faire la marque française, se présente comme une caméra à placer à l’intérieur de la maison pour surveiller les allées et venues dans le domicile. L’intérêt de l’appareil tient à un aspect très bien trouvé : son système de reconnaissance faciale permet à son propriétaire de savoir précisément qui est entré chez lui, et de recevoir des notifications en conséquence. Il est possible d’enregistrer des visages qui seront autorisés de manière temporaire ou de prévoir de nouvelles photos pour le cas où votre voisin se laisserait à nouveau pousser la barbe. Des tags supplémentaires permettront en outre de surveiller des fenêtres. Comptez entre 150 et 200 euros, sans date de sortie précise pour le moment.

 

Dell XPS13

Dell XPS

Pourquoi parler d’un ordinateur portable ? Eh bien parce que le XPS13 de Dell, sous Windows, a l’immense intérêt d’intégrer un écran de 13,3 pouces dans un boîtier plutôt réservé à un ordinateur de 11 pouces. Autant dire que cet appareil, à la finition par ailleurs très convaincante, séduira les amateurs de compacité et les utilisateurs les plus nomades. Il sera très bientôt disponible à partir de 800 dollars pour sa configuration la moins sophistiquée, avec un Core i3. Les plus fortunés débourseront jusqu’à 1900 dollars pour un écran QHD+, un Core i7, un SSD de 256 Go et 8 Go de RAM.

 

HP Sprout

HP Sprout

Pas d’Android ici, mais un ordinateur sous Windows ultra-complet. Cet appareil au format all-in-one est livré avec une caméra et un tapis (ou plutôt une tablette graphique) à poser devant l’écran, en plus de sa souris et de son clavier standard. La caméra, également projecteur, est capable d’afficher sur le tapis des éléments avec lesquels on peut interagir : un clavier tactile, des captures d’écran réalisées depuis le corps du Sprout, etc. Et à vrai dire, la réactivité est de la partie ! Nouveauté impressionnante (en bêta pour le moment), le Sprout est capable de modéliser en 3D des éléments posés sur sa tablette, en plus de scans plus classiques : nous avons pu tester la fonctionnalité, et c’est assez bluffant. Prix de la bête, aux États-Unis pour l’instant : à partir de 1900 dollars.

 

Razer Forge TV

razer forge tv 2

Petit prix pour un appareil intéressant et encore soumis à une faible concurrence. La Razer Forge TV est en effet un boîtier Android TV, doté de l’interface de base de l’OS, le tout dans un corps très compact et avec des caractéristiques de choix (Snapdragon 805, 2 Go de RAM…). L’appareil est nettement tourné vers le gaming, et pourra être associé à un pack clavier + souris (Razer Turret) ou encore à une manette de jeu (Razer Serval) ainsi qu’à des fonctionnalités de gamestream. Une combinaison qui sera commercialisée d’ici avril 2015, et réservée en priorité aux plus gros joueurs.