Sans crier gare, Sony vient de mettre à disposition des flasheurs un ensemble de bootladers spéciaux qui permettent à certains de ses téléphones de booter depuis une partition du recovery. Pour l’instant ces bootloaders sont réservés à quelques appareils d’entrée et de milieu de gamme mais le haut de gamme ne devrait pas tarder à suivre.

logo xperia

Jusqu’à présent, aucun des smartphones sous Android de Sony ne permettait de booter depuis une partition du recovery. Principale conséquence, il était pratiquement impossible d’installer une ROM Custom sur un smartphone Sony. Du moins impossible sans passer par des manipulations fastidieuses (rassembler les ramdisks du boot et du recovery) et potentiellement dangereuses (si la manipulation ne marchait pas, il y avait de bonnes chances de briquer son téléphone).

Depuis quelques jours, Sony a décidé de rendre la tâche beaucoup plus simple. Le constructeur japonais vient en effet de mettre à disposition des flasheurs un ensemble de bootloader permettant de booter depuis la partition du recovery. Une étape primordiale pour l’installation de ROM Customs, puisqu’elle permet maintenant aux flasheurs d’utiliser le recovery de base pour installer des ROMS basés sur AOSP ou plus exotiques comme Firefox OS ou Ubuntu Touch.

Pour l’instant, les quelques bootladers disponibles sont réservés uniquement aux smartphones de Sony équipés de cœurs Cortex-A7, à savoir le Xperia T2 Ultra, le Xperia T3, le Xperia M2 et le Xperia E3. Pour les télécharger, il faut passer le flash tool disponible sur le site de Sony, à cette adresse. Le blog FXP explique la démarche à suivre en détail sur son site web. C’est ce même blog qui a trouvé le premier l’existence de ces nouveaux bootloaders, Sony n’ayant pas (encore ?) communiqué à leur sujet. On ne sait donc pas encore si Sony compte sortir des bootloaders spéciaux à destination de ses appareils haut de gamme. Il serait étonnant que ce ne soit pas le cas.