Si, chez son Xperia Z4/Z3+, Sony a fait l’impasse sur les écrans QHD que l’on retrouve chez les très haut de gamme de Samsung ou LG, le Japonais revoit sa copie avec une nouvelle version de son appareil. Pas de chance, le Xperia Z4v sera l’exclusivité d’un opérateur américain.

Sony Xperia Z4v

Si Sony n’a pas encore cédé aux sirènes des dalles QHD sur la scène internationale des smartphones, le Nippon la réserve désormais à un pays précis. C’est par le biais d’un partenariat avec l’opérateur américain Verizon que la marque dévoile aujourd’hui une version toute particulière de son Xperia Z4v, un Xperia Z3+/Z4 (voir sa prise en main) aux caractéristiques revues à la hausse.

Le Xperia Z4v conserve une grande partie de la fiche technique de son prédécesseur, à commencer par son SoC Qualcomm Snapdragon 810 couplé à 3 Go de RAM, ou encore ses 32 Go de stockage et son étanchéité. En revanche, il en diffère en termes d’écran : si sa dalle mesure toujours 5,2 pouces de diagonale, elle est dotée d’une définition WQHD, soit 2560 x 1440 pixels, pour une résolution de 565 ppp. Sa batterie de 3000 mAh est toutefois à peine plus grosse que celle du Z3+, elle-même d’une capacité de 2930 mAh. Visuellement semblable au Xperia Z4, à l’exception peut-être du déplacement de ses capteurs frontaux et du déplacement du logo Sony sous son écran, le Z4v mesure toutefois 8,7 mm d’épaisseur contre 6,9 pour le Z4 classique. Le prix à payer, semble-t-il, pour un écran à l’affichage affiné.

Le prix de ce smartphone, par ailleurs, n’a pas encore été dévoilé, Verizon se contentant d’annoncer une disponibilité dans le courant de l’été. Il sera fourni dans le cadre d’abonnements, ce qui permettra probablement de diluer un tarif certainement supérieur à celui du Z3+… facturé 699 euros.