Sony s’est décidé à lancer une plateforme de crowdfunding nommée First Flight et qui s’adresse aux employés nippons de la firme.

Capture d’écran 2015-07-01 à 14.54.52

Voilà une idée bien originale. Sony vient de lancer First Flight, une plateforme de financement participatif, mais qui ne se veut pas concurrente de plateformes comme Kickstarter ou Indiegogo. Si ces deux dernières sont à destination du grand public, First Flight s’oriente quant à elle vers les projets internes. En effet, seuls les employés de Sony peuvent poster leurs projets sur la plateforme, et il s’agit en fait d’une extension d’une plateforme déjà existante au sein de Sony : Sony’s Seed Acceleration Program. Sauf que cette fois, les projets peuvent être financés par les fans de la marque ou les simples curieux. C’est aussi une manière de mesurer l’engouement autour de produits en cours de développement.

« La plate-forme donnera à des projets naissants l’occasion de sonder les besoins réels du marché ; réaliser un modèle de co- création et de développement de produits et la possibilité de l’améliorer grâce à un dialogue direct avec les clients, ainsi que d’assurer les opérations de vente », explique Sony dans un communiqué étrange, qui laisse pourtant penser que des entreprises extérieures peuvent y proposer leurs projets.

Pour l’instant, trois projets sont présents sur First Flight. On y trouve MESH, HUIS Remote Controller, mais surtout la FES Watch, cette fameuse montre e-paper qui a fait beaucoup parler d’elle. Pour l’instant, la plateforme n’est disponible qu’au Japon et aux employés de la firme dans le pays, et on ignore si Sony envisage de l’exporter.