C’est un objet particulièrement design, issu d’une branche discrète de Sony et initialement présentée comme un concept. La montre FES, tout en e-paper, devient aujourd’hui une réalité.

sony-fes

Cela fait plus d’un an que l’on entend parler de la Sony FES, cette montre connectée issue d’un laboratoire d’innovation de la marque, et qui a bénéficié d’une campagne de financement participatif au Japon. Celle-ci va finalement être commercialisée ce mois-ci, du moins au pays du soleil levant, dans une boutique de design, mais aussi en ligne.

La montre FES, en réalité, n’est pas une montre connectée, mais plutôt un appareil utilisant un e-paper aussi bien au niveau de son écran que pour son bracelet. Le matériau est flexible, et peut afficher des éléments aussi bien sur son écran que sur son bracelet. Le tout est étanche, très léger, et alimenté par une pile bouton qui lui garantit jusqu’à deux années d’autonomie. Bref, un objet dont on aimerait voir certains des éléments être adaptés à des montres connectées, qui sera facturé 29 700 yens, soit environ 220 euros, mais qui a de fortes chances de ne jamais franchir les frontières nippones.